Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 8 juin 2007

Prix Uderzo 2007


Depuis 2003, chaque année sont distribués des Prix Albert Uderzo au nom du grand dessinateur âgé aujourd'hui de 80 ans pour encourager de nouveaux talents. L'an dernier, ces Prix ont subi un petit lifting : Le Sanglier du Meilleur Album, le Sanglier du Meilleur Dessin, le Sanglier du Meilleur Album Adulte et un Prix spécial pour l'ensemble d'une œuvre. De plus Albert Uderzo a confié la responsabilité de ces prix à sa fille Sylvie Uderzo qui en sera désormais la présidente.

Visant avant tout des œuvres grand public, ces prix se destinent à guider le lecteur dans l’énormité de la production actuelle. Son critère premier est la «lisibilité par le plus grand nombre». Encore faudrait il qu'il soit mis en évidence dans les librairies... Le Jury se compose d'un scénariste de BD, d'un éditeur (les éditions Albert-René), d'un journaliste, d'un responsable d'un festival BD, d'un libraire et de Sylvie Uderzo (Présidente du Jury).

Cette année, le Prix Albert Uderzo 2007 du meilleur album de bande dessinée a été attribué à "Dieu n’a pas réponse à tout" chez Dargaud avec Nicolas Barral au dessin et Tonino Benaquista au scénario. Pour le dessin, "Le Scorpion" de Marini était nominé mais c'est "Trolls de Troy" de Arleston qui l'emporte.

Le prix du meilleur album adulte à "Largo Winch", tome 15 chez Dupuis de Jean Van Hamme et Philippe Francq qui avaient déjà été récompensés en 2003 pour le tome 13. Ils étaient face aux excellents "Le Janitor" chez Dargaud de Boucq et Sente, "Alpha", tome 9, chez Le Lombard de Jigounov et Mythic, "Niklos Koda", tome 8, de Dufaux et Grenson chez Le Lombard et Bouncer, tome 5, de Boucq et Jodorowsky chez Humanoïdes Associés. En 2006, "Quintett, histoire d’Elias Cohen" de Steve Cuzor et Frank Giroud avait été élu meilleur album adulte.

Récompensé pour son dessin dans "Bouncer, la vengeance du manchot" en 2006 (photo à gauche), Boucq est encore à l’honneur cette année pour l'ensemble de son oeuvre, il repart avec un "sanglier d’or". Hormis une statuette en forme de sanglier créée en 2003 par Uderzo, les lauréats repartent avec 5.000 à 6.000 euros chacun.
Enregistrer un commentaire