Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 24 juin 2008

Garfield fête ses 30 ans !

Le 1er juin 2008, le héros Superman a fêté ses 70 ans. Son compatriote et illustre antihéros Garfield a fêté ses 30 ans jeudi dernier. Incroyable succès pour ce chat inventé par Jim Davis. Et difficile de ne pas le rapprocher de celui du Chat de Philippe Geluck qui vient de célébrer son quart de siècle de succès. Tandis que Casterman profite de ce dernier, Dargaud a trouvé la parade en récupérant dès 1984 les droits de Garfield, ce pacha infernal et totalement irrévérencieux et en publiant depuis 46 albums en langue française.

Depuis Lafontaine, c’est bien connu. Pour singer et caricaturer les comportements humains, rien de plus efficace que la parodie animalière. Chats et chiens inspirent en particulier les auteurs de dessins animés et de bandes dessinées. Parmi les chiens célèbres, qui ne connaît pas Pif de José Arnal, Milou de Hergé, Rantanplan de Morris, Bill de Roba, Cubitus de Dupa, Idéfix de Goscinny et Uderzo, le Chien de F’Murr ou Snoopy de Charles Schultz ? Les chats sont encore plus nombreux avec Hercule de José Arnal, Le Chat de Philippe Geluck, Azraël, le chat de Gargamel dans Les Schtroumpfs, le chat dingue de Gaston Lagaffe de Franquin, Billy the Cat créé par Stéphane Colman et Stephen Desberg, Blacksad, le chat détective privé de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido, Fritz the Cat de Robert Crumb, Le Chat du rabbin de Joann Sfar, Sylvestre dans Titi et Grosminet, Tom de Tom & Jerry…

La palme de l’humour revient tout de même, à mon humble avis, à Garfield et au Chat qui œuvrent dans des formats et des registres proches : de courts strips avec des textes déjantés et horripilants. Créé par Jim Davis, Garfield est apparu dans une quarantaine de quotidiens américains le 19 juin 1978. Ce chat paresseux, égoïste, cynique, gourmand et gras ne pense qu’à manger des lasagnes, à boire du café et à dormir. Mais surtout il ne se lasse pas de critiquer son environnement à commencer par son « heureux propriétaire ». Ce qui donne les dialogues de sourd entre Garfield et Jon Arbuckle. Le félin est capable de dire ce que nous aimerions parfois pouvoir dire et que nous n’osons pas et c’est sans doute la clé du succès.

Comme j’ai l’humeur coquine, voici quelques exemples de dialogues ou de sentences tirés d’albums parus chez Dargaud.


Jon
: Ton problème, c'est que tu te prends pour un humain.
Garfield
: Exact. D'ailleurs, faudra que je soigne ce complexe d'infériorité
Garfield lave plus blanc
(1986)



Jon : Quel est le but de mon existence?.
Garfield
: Permettre aux autres de se sentir supérieurs?
Garfield dur de la feuille (2000)

Jon
: J'envisage de donner mon cerveau à la science.
Garfield
: Ça ne devrait pas trop encombrer les placards de la science.
Garfield mange plus vite que son ombre
(2001)


La paresse a un avantage : ça demande peu d'efforts.

Garfield lave plus blanc
(1986)

Avec 130 millions d’albums vendus dans le monde dont 4 millions par Dargaud, Garfield est aujourd'hui l’une des BD les plus publiées au monde d’autant que les aventures de cet antihéros continuent d’être publiées dans plus de 2500 quotidiens dans le monde touchant plus de 250 millions de lecteurs !


Joyeux anniversaire Garfield ! Pour l’événement, une nouvelle série de 52 épisodes en 3 dimensions et en haute définition a été lancée. Vous pouvez en voir des extraits sur le blog en français ou en anglais.
Enregistrer un commentaire