Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 30 décembre 2008

La BD franco-belge en grande forme

Gilles Ratier, secrétaire de l'Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD) vient de publier son rapport annuel sur le marché du neuvième art. Je vous invite à en prendre connaissance sur le site de l'ACBD, ou un résumé sur Auracan.com. Je remercie Gilles Ratier en passant pour avoir trouvé à me citer dans ce rapport très sérieux et très documenté !

Pour le secteur franco-belge, j'ai pu aussi observer tout au long de l'année certains phénomènes.
  • une croissance à deux chiffres (+11,45%) du nombre de nouveaux albums, plus forte que le marché global (+10,04 %) : la BD franco-belge représente 43,07 % du marché des nouveautés, soit 1 547 titres, contre 40% l'an passé pour 1 388 titres). Les romans graphiques représentent en outre 353 titres en 2008
  • une domination d'un nombre limité de titres : 95 titres principalement franco-belges ont été - selon les chiffres des éditeurs - mis en place à plus de 45 000 exemplaires avec la palme pour Titeuf (1,8 million) suivi de Blake & Mortimer (600 000), Lucky Luke (535 000) et Largo Winch (490 000)
  • le développement du croisement BD avec le cinéma et la littérature ; la BD s'adapte au petit ou au grand écran mais s'inspire aussi plus souvent d'oeuvres littéraires (158 adaptations en 2008 contre 96 en 2007)
  • les rééditions croissantes des classiques de la BD portent le marché. Sur les 821 rééditions parues en 2008, 201 oeuvres datent de plus de vingt ans.
Pensez vous que le marché va subir les conséquences de la crise financière et économique qui s'installe ? A voir... Pour le moment, aucun acteur ne semble vouloir calmer le jeu. Par conséquent, s'informer sur les nouveautés devient de plus en plus une nécessité pour ne pas passer à côté d'une perle qui pourrait malheureusement se noyer au milieu d'un flot continu d'albums...
Enregistrer un commentaire