Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 28 janvier 2009

Diversité LGBT dans la BD

Une nouvelle association se fait connaître pour promouvoir les auteurs LGBT de bande dessinée ou des thèmes LGBT dans le 9e art. Après avoir créé un site, l’association LGBT BD annonce une présence marquée au Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême.

Les lesbiennes, gays bisexuelLEs et transgenres/transsexuelLEs, abrégés sous l’acronyme LGBT, constituent l’une des minorités dont on parle le moins quand on parle de diversité. La France laïque peine à embrasser toutes ses communautés. Et pourtant, chacune en fait sa richesse collective. Les deux fondateurs,
Jean-Paul Jennequin, auteur de BD et spécialiste du Comics, et François Peneaud, enseignant et journaliste BD, viennent d’annoncer la création de leur association LGBT BD. Montée sur le modèle américain de l’association Prism Comics créée en 2003, elle entend également promouvoir la présence LGBT dans la bande dessinée, pour d’une part donner une visibilité aux auteurs LGBT, d’autre part encourager les thèmes LGBT dans la bande dessinée. Et cela de deux manières, en diffusant de l’information sur Internet et en participant à des festivals de bande dessinée.

A la question sur la motivation de cette création, François Peneaud regrette le manque de visibilité LGBT dans le 9e art : « Les thèmes et personnes LGBT sont ultra-minoritaires dans la BD francophone. Nous aimerions y remédier à la mesure de nos moyens. » Évidemment, les détracteurs s’élèveront contre cette forme de communautarisme. Le dessein est certes militant. Les animateurs cherchent à tourner quelques projecteurs sur une composante non négligeable et pourtant relativement négligée de la société, et cela dans un support de communication populaire, la bande dessinée. Cela peut ainsi participer à lutter de manière efficace contre l’homophobie dans la société.


Le 1er octobre 2008, l’association a donc ouvert son site web, d’une grande sobriété, fonctionnant comme un blog. On y trouve notamment des chroniques sur des albums tel Muchacho d’Emmanuel Lepage (le diptyque vient de sortir en un superbe coffret), sur des auteurs tel Hugues Barthes ou sur « la » sélection LGBT au festival d’Angoulême. Bientôt, le site s’enrichira aussi d’interviews d’auteurs, s’intéressera aux personnages LGBT dans toute la BD (franco-belge, comics ou manga)...

La toute jeune association sera d’ailleurs présente à la grande messe du neuvième art à Angoulême. Elle organise deux événements libres d’accès le vendredi 30 janvier :
  • à partir de 18h45, une belle table ronde sur « les gays dans la BD » au théâtre municipal d’Angoulême à la salle Odéon avec : Hugues Barthe (Français, 43 ans, auteur complet de Bienvenue dans le Marais, Dans la peau d’un jeune homo ou le Petit Lulu), Tim Fish (Américain, 38 ans, auteur complet de Boys in love ou Cavalcade of Boys), Hélène Georges (Française, 30 ans, l'auteure de la vraie vie d'Hélène Georges ou les rêveries d'Hélène Georges) et Massimiliano de Giovanni (Italien, 38 ans, scénariste de The Fag Hag, Cœurs à louer ou Bar code, Fondateur du label d’édition Kappa edizioni) ainsi que Pascal Hureau (membre de l’Autre Cercle, l'association LGBT qui a édité Pressions et Impressions) ;
  • à partir de 21h00, une rencontre dédicaces avec les auteurs de la table ronde, au bar le Café Chaud (1 rue Ludovic Trarieux).

Autant d’occasions pour amorcer un débat sur cette thématique et ouvrir réellement la BD à la diversité. Cette initiative vient donc compléter utilement la toile et le tissu associatif de la bande dessinée. Souhaitons lui qu’elle soit bien accueillie.
Enregistrer un commentaire