Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 23 janvier 2009

Top ten des meilleures ventes BD en 2008

Il est encore temps de tirer un petit bilan de l'année 2008. Ce classement des meilleures ventes de BD hors mangas est réalisé à partir de l'étude de Gilles Ratier, secrétaire de l'ACBD, Association de Critiques et journalistes de la Bande Dessinée (sur les tirages annoncés par les éditeurs) et surtout du classement réalisé par Livres Hebdo avec le concours d'Ipsos (sur les ventes d'albums en magasin, hors sites de vente à distance).

D'abord, voici les dix albums les plus vendus en France au cours de l'année 2008. Glénat est en super forme grâce à Titeuf de Zep clairement en pôle position, avec près de 500.000 albums vendus. Les rouleaux compresseurs Blake et Mortimer de Yves Sente et André Juillard (d’après Edgar P. Jacobs) ainsi que Largo Winch de Jean Van Hamme et Phiilppe Francq occupent les deux autres places du podium avec plus de 200.000 albums vendus : 266.600 pour le premier, 204.400 pour le deuxième.

Les sept autres titres du « Top Ten BD 2008 » se sont chacun vendu entre 136.600 et 91.500 exemplaires. Dans les 10 titres classés, le scénariste Jean Van Hamme a participé à 4 séries et Yves Sente signe deux scénarios (Thorgal et le Sanctuaire du Gondwana) tout comme Christophe Arleston (Lanfeust des Etoiles et Trolls de Troy chez Soleil). Côté éditeurs, Média Participations (Lucky Comics, Blake et Mortimer, Le Lombard, Dupuis, Dargaud) se taille la part du lion et tient son rang de leader avec 5 titres classés dans le « Top Ten BD 2008 », tandis que la maison Soleil a deux titres présents, à égalité avec le groupe Flammarion (Casterman, Fluide Glacial).


Suit la liste complète, toujours hors mangas, des 30 premiers albums les mieux vendus. Le tableau (voir ci-dessous) met en référence les tirages annoncés par les éditeurs et repris dans le rapport ACBD, mis en regard avec les ventes estimées par Ipsos pour Livres Hebdo. Le rapport tirages (total : 7.220.000) sur ventes (total d'exemplaires : 2.924.400) laisse songeur. Cela équivaut pour les albums les plus prometteurs à des retours ou invendus de 60%. Certes, ce chiffre est influencé par les gros tirages de Lucky Luke qui a à peine un mois d'exploitation derrière lui et du blockbuster de Glénat, Titeuf, qui en a quand même quatre. Reste que les taux de retour dans un marché très disputé ont augmenté ces dernières années.


L'humour réussit en général davantage aux éditeurs avec un taux de 76% pour Soeur Marie-Thérèse des Batignolles. Jungle cartonne avec les Simpson dont presque tous les exemplaires tirés sont vendus. Côtés tirages, la jeunesse (Titeuf, Lou, Cédric) représente l'équivalent de l'humour (d'Astérix aux Schtroumpfs) ou du réalisme (Blake et Mortimer, Largo Winch, XIII Mystery, Le Scorpion...). Côté ventes, l'humour atteint presque un taux de vente d'un album sur deux édités pendant la période considérée. La fantaisy publiée par Soleil (Lanfeust, Trolls) et le secteur jeunesse ont des taux de ventes sur tirages en retrait par rapport au marché global.

Évidemment, en nous concentrons sur les 30 meilleures ventes, nous passons sous silence l'immense majorité des 4712 autres nouveaux titres publiés en 2008
(dont 3.592 strictes nouveautés). N'oublions pas que seules 95 séries tirent à plus de 50.000 exemplaires. Dépasser aujourd'hui les 20.000 voire les 10.000 exemplaires vendus constitue déjà pour les auteurs une réelle satisfaction... Vivre confortablement de son art dans la bande dessinée est un luxe de quelques privilégiés seulement. Et c'est sans doute là une évolution à surveiller. L'édition de la BD prend le chemin de celle du roman et cela risque de se faire au détriment de la qualité...
_________
sources : chiffres de ventes : Livres Hebdo / Ipsos et tirages : ACBD
Enregistrer un commentaire