Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 28 avril 2009

Dans mon Open Space de James

Brocarder l’univers du travail est devenu coutumier. Caméra café à la télé, au cinéma et en BD chez Jungle a ouvert la voie. Vuillemin a rassemblé ses illustrations grinçantes parues dans le quotidien Libération dans l’album travail m’a tuer aux éditions Vent des Savanes. Le jeune quadragénaire James connaît parfaitement le monde de l’entreprise pour y avoir passé une dizaine d’années. Il livre son expérience dans la série dans mon Open Space.

Hubert a commencé dans l’entreprise comme stagiaire. Après six mois de présence non rémunérée, il se voit proposer un contrat à durée indéterminée. Chic ! Mais c’est un poste d’Assistante (ah ?!) et il n’est pas exempté de la période d’essai d’un mois. Soudain il devient moins transparent pour ses collègues, mais il a toujours l’épée de Damoclès sur la tête. Pourra-t-il rester zen ? Et comment réagira-t-il quand il réalisera que le CDI équivaut à 40 ans de travail forcé jusqu’à sa retraite ?

Comme Guarnido dans Blacksad ou Jean de La Fontaine avec ses fables satiriques, James a donné à ses personnages des têtes d’animaux : James l’ours blanc, Hubert le chien, Jean-Luc le taureau, Mélanie l’échassier, Roland le Rhinocéros, … Les protagonistes dessinés d’un trait sobre et efficace sont finement expressifs et chaque lecteur peut y transférer les images de ses collègues. L’humour de cette histoire faite d’une succession de gags fait mouche à tous les coups, tant elle relate avec acuité le fonctionnement de l’économie précaire en France où 1,2 millions de jeunes effectuent des stages souvent en lieu et place d’un emploi. Alors certes, on rit bien mais on peut aussi méditer sur les dérapages incontrôlés du monde de l’entreprise contemporain…

Un album frais, souriant et subtil.
__________
Dans mon Open Space - T.2 : Jungle fever - de James (couleurs de Patrick Larcenet) - Dargaud - Collection Poisson Pilote - 17 avril 2009 - 10,40 €
Enregistrer un commentaire