Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 12 mai 2009

Récompenses BD : Bamboo à l'honneur

La saison printanière des festivals BD bat son plein et l'éditeur Bamboo voit ses auteurs récompensés à quatre reprises pour des titres effectivement dignes d'intérêt. En même temps, l'éditeur révèle le nom de sa nouvelle série ferroviaire qui avait fait l'objet d'un concours auprès du grand public.

Denis Mérezette dit Chetville, dessinateur de Sienna et de Sam Lawry depuis le T.3, publié désormais dans la collection Focus, s'est vu décerner le prix du nouveau talent de Nîmes le week-end du 26 avril. Un style réaliste contemporain et efficace pour ce diplômé des beaux-arts de Rouen, doté d’une longue expérience dans le graphisme pour l’industrie textile.

Ancien saxophoniste et jazzman, l'illustrateur de presse Jean Trolley (interview sur Auracan.com) a été choisi pour le prix du meilleur premier album par les lycéens picard. Il a en effet mis en images dans un style très réaliste et touchant le Dessinateur écrit par François Dimberton et Erroc. Le prix lui sera remis officiellement le samedi 6 juin 2009 à 16h lors de la 14e édition des Rendez-vous de la Bande Dessinée d'Amiens.

Le diptyque, Ceci est mon Corps, troublante histoire d’anticipation dans une société éclatée à Los Angeles, obtient le prix Polar du festival de Toulouse ce dernier week-end. Là encore, une récompense méritée pour les deux auteurs, le scénariste Damien Marie (Welcome to Hope, Parce que le Paradis n'existe pas, la Cuisine du Diable) et le dessinateur Sébastien Goethals (Tower).

Au Salon du Livre de Caen, samedi 16 mai, à 18h30 exactement, sera remis le prix de l’Ecole de Caen qui prône le mariage du mot et de l’image, l’échange et la collaboration entre l’auteur et l’illustrateur - qu’il soit dessinateur, graphiste, photographe ou réalisateur. Les récipiendaires sont Paul Gastine et Jérôme Félix pour le T.1 de l’Héritage du diable, un album d’aventures sur fond du mystère de Rennes-le-château.

Enfin, la nouvelle série ferroviaire portera le titre évocateur Traffic. Le nom a été trouvé par Jean-Marie Doret du Mans qui gagne une planche originale dédicacée par Malo Kerfriden. Le T.1 intitulé Contre la Montre est scénarisé par Alexis Robin (Borderline) et dessiné par Malo Kerfriden (KGB, Quaterback). La série est réalisée en partenariat avec la SNCF, une première pour l’entreprise nationale dont on connaît le goût pour le 9e art. C’est un thriller cauchemardesque si on s’imagine un instant à la place du héros. Pendant la nuit, on lui a implanté un micro, une caméra et surtout une bombe dans son corps. Ainsi harnaché, il est manipulé par un inconnu qui en veut à une locomotive révolutionnaire… Un dessin impeccable, un scénario parfaitement calé, un très bon moment. La couverture est signée Jean Giraud. Il faut juste patienter jusqu’au 27 mai.

L'éditeur Bamboo confirme sa très bonne lancée.
Enregistrer un commentaire