Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 20 mai 2009

Top Ten des meilleures ventes hebdomadaires BD au 17 mai 2009

Les anciens héros ont la pêche : à 71 ans, Spirou gagne une place et prend la pôle position tandis qu'à 61 ans, Alix s'offre la 3e place pour la Cité engloutie. Les points communs de ces deux albums, ils peuvent être sous-titrés "vus par ...". Dans un cas Yann et Olivier Schwartz, dans l'autre Patrick Weber et Ferry.


Le T.8 des aventures de Wayne Shelton dessiné par Christian Denayer et scénarisé par Thierry Cailleteau perd donc sa première place au profit des aventures de Spirou et Fantasio par Yann et Olivier Schwartz. Il s'en était fallu de peu la semaine dernière. Malgré l'euphorie générale sur cet album, certains points sont décevants par rapport à son prédécesseur. Certes l'histoire se déroule à Bruxelles, de 1942 à 1945, mais était-il besoin de truffer les dialogue du dialecte Bruxellois ? Contrairement à l'interprétation crédible par Emile Bravo, le scénariste a fait dans le fantastique et la démesure. Il y a tout de même de très bonnes idées et on s'amuse dans les détails mais on ne croit pas à l'histoire et c'est dommage. D'autant que le dessin d'Olivier Schwartz est totalement réussi, dans les moindres détails.

Le T.23 d'Alix, personnage créé en 1948 par Jacques Martin, monte donc dès son entrée dans le classement sur le podium. Les fans attendaient avec impatience cet album qui marque l'entrée de Ferry, un nouveau dessinateur d'Alix. L'histoire se déroule en Bretagne où Alix part avec son compagnon Enak à la recherche d'une légion perdue. Il va être confronté à des Gaulois irréductibles qui utilisent une potion magique non pour gagner des superpouvoirs mais pour affaiblir leurs ennemis. Petit clin d'oeil à Asterix... L'intrigue s'intéresse finalement davantage à l'origine des légendes celtiques et s'avère d'un bon niveau. Quant au dessin, il s'adapte bien aux personnages rudes que sont les Gaulois mais laisse une impression mitigée pour les héros et inégale sur la longueur.

A l'arrière du classement,
Garfield au travail progresse de 6 places et se hisse au 4e rang. Il est suivi par le T.10 les Blondes de Gaby et Dzackles qui perd deux places, et le T.27 des aventures des Schtroumpfs réalisé par Thierry Culliford, Alain Jost et Pascal Garray qui tombe d'une place. Dans les chutes, le T.5 de la série Okko de Hub, dans la collection Terres et Légendes chez Delcourt perd aussi trois places et Animal'z d'Enki Bilal, en neuvième semaine dans le classement perd deux places à la huitième place.

Côté flux entrées et sorties, le T.22 Chiquito Paradiso de la série Marsipulami de Batem et Colman finit son parcours de même que L'Epervier de Patrice Pellerin qui n'a pas supporté l'entrée de la BD historique plus classique qu'est Alix. Cédric de Raoul Cauvin et Laudec finit de justesse dans le classement à la 10e place. L'autre entrée de la semaine est le T.3 de Sisters de Christophe Cazenove et William Maury, paru chez Bamboo. On retrouve les mésaventures des deux soeurs infernales, Wendy et Marine. Ca parle de vécu et c'est amusant.

Au classement des éditeurs, Dargaud, Dupuis et Casterman alignent deux titres. Le groupe Média Participatoins (Dargaud, Dupuis, Le Lombard) occupe à nouveau la moitié des places. Bamboo, Delcourt, Le Lombard et Soleil inscrivent chacun un titre dans le classement.
___________
Courtesy au site www.electre.com qui publie ce classement officiel des ventes de la semaine © IPSOS / Livres Hebdo. Pour info, les chiffres ne tiennent pas compte des ventes à distance ni des ventes en Belgique, mais d'une sélection représentative des autres circuits de distribution traditionnelles en France (grandes surfaces, librairies, surfaces culturelles). Edistat est un service de Tite Live travaillant sur la liste de 200 meilleures ventes hebdomadaires de livres tous genres confondus selon un référencement automatique dans 500 points de ventes en France, Belgique et Suisse.
Enregistrer un commentaire