Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 23 juin 2009

DigiBiDi.com première boutique de location/vente de BD numériques

DigiBiDi.com vient d’ouvrir sa boutique de location/vente de BD numériques. La start-up créée en 2008 ambitionne de devenir rapidement leader sur ce marché.

DigiBiDi est la première boutique spécialisée et double ainsi ses challengers qui ne sont pas encore prêts. Ainsi Ave Comics ! http://www.ave-comics.com qui vise davantage le public des lecteurs sur mobile avec son lecteur à télécharger est encore au stade du test. Encore plus en retard, Choyooz, http://www.choyooz.com le « BD manga store » sur mobile, se limite à se créer une base de prospects. Il suit les traces de Relay.com http://www.relay.com qui a mis en ligne principalement le catalogue des Humanoïdes Associés au prix de 2,90 à 4,90 € (prix général), mais aussi quelques titres Soleil comme le T.7 de l’épervier. Il entre en concurrence frontale avec le kiosque.fr http://www.lekiosque.fr qui détient un catalogue déjà bien étoffé des éditions Soleil, Emmanuel Proust, Jungle, des Ronds dans l’O, Foolstrip…

DigiBiDi est le seul site à proposer des BD en location pour 72 heures. Depuis quelques mois, les lecteurs de ce blog son habitués à lire les previews de certains albums grâce au logiciel ergonomique Ajax. Désormais, les lecteurs pourront aller au-delà des premières pages en choisissant soit l’achat, soit la location. Quarante-six titres (34 BD, 8 comics, 3 mangas et 1 roman graphique) sont disponibles dans leur intégralité. La jeune société promet d’atteindre plusieurs centaines d’albums d’ici la fin de l’année, ce qui le placerait en tête des boutiques en ligne. Pour le moment, des accords ont été signés avec Soleil (uniquement à la vente), çà et là, Akileos, Kymera Comics, Foolstrip, et Tartamudo. Voici quelques albums récents proposés actuellement : Le Blog de Franquin T.1 d'Eric Turalo et Piak, éditions Foolstrip (location 0,99 € - achat 2,90 €), le mariage de Rahan d’André Chéret et Roger Lécureux, éditions Foolstrip (location 2,50 € - achat 4,90 €) ou Atalante T.1 de Didier Crisse, éditions Soleil (4,90 €).

La tarification est attractive et respecte les limites apparentes du marché. La location varie de 0,99 € à 4,90 €. L’achat de 1,90 € à 9,90 €. Soleil a choisi un mode de consommation et un prix uniques : l’achat à 4,90 € (et cela quel que soit le fournisseur numérique). DigiBiDi propose aussi des abonnements avec deux packs à utiliser au gré de ses envies avec une réduction de 10 ou 20% (pack 10,00 € qui offre 1,00 € de consommation ou 25,00 € qui offre 5,00 €). Les planches sont « tatouées » avec un identifiant propre à l’utilisateur par un système de marquage numérique invisible (Invisible Watermarking) permettant à DigiBiDi d’identifier le client fautif en cas de piratage.

En pratique, l'utilisation du site http://www.digibidi.com est des plus conviviales. Une inscription est nécessaire avec un nom et un email. Ensuite, il est possible de remplir son panier des albums soit en location, soit à l'achat (quand l'alternative est offerte). Le règlement peut se faire en utilisant le forfait ou à l'unité avec sa carte de paiement sur site sécurisé. Pour dénicher facilement les albums, il suffit de choisir le genre (BD, Comics, manga,roman graphique) et cliquer sur l'onglet prix. S'affichent alors les albums disponibles. C'est promis la liste ne va pas cesser de croître...

Le marché de la BD numérique s’ouvre. Ce dynamique pionnier espère bien s’imposer naturellement face à ses concurrents. La bataille du catalogue sera sans doute déterminante.
Enregistrer un commentaire