Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 29 juin 2009

Flor de Luna, T.3 de Pierre Boisserie, Éric Stalner et Éric Lambert

Faire découvrir un métier en bande dessinée est une pratique courante au Japon avec des mangas spécialisés comme sur le vin (les Gouttes de Dieu, Glénat) ou l’agriculture (les Fils de la Terre, Delcourt). En BD franco-belge, cela se passe sur le mode des sagas familiales à l’instar du pionnier : les Maîtres de l’Orge de Jean Van Hamme et Francis Vallès sur la bière, ou du prochain les Champs d’Azur de Frank Giroud et Luc Brahy sur l’aviation civile. L’une des caractéristiques de la série Flor de Luna est de distiller quelques pages didactiques sur la fabrication d’un cigare (T.3 – planche 4) et l’art de le fumer : la page d’ouverture de chaque album.

Antoine Chatel est en fuite. Réfugié dans un chalet suisse. Il a récupéré les notes personnelles de Charles Porter dont il a été le secrétaire particulier. Il y apprend le drame familial qui s’est déroulé au 19e siècle à Cuba, le berceau du cigare. Mais Kathryn Porter a envoyé son amant Xavier à sa recherche pour tout simplement l’éliminer. Qu’est-ce qui pousse la fille héritière du magnat du Havane à ordonner ce crime ? Finalement, Antoine et Xavier n’ont-ils pas une relation très spéciale qui va changer le cours de l’histoire ?

Pierre Boisserie et Éric Stalner ont élaboré une histoire contemporaine sous forme d'un thriller habile autour du décès suspect de Charles Porter. En parallèle, on suit l’histoire mouvementée des ancêtres des protagonistes dans la première moitié du 19e siècle. Ce dernier tome du premier cycle est l’occasion de clore le suspens né de ce double récit. Pour la première fois, les auteurs introduisent un personnage principal homosexuel dans une de leurs séries. Ce rebondissement, très crédible mais inattendu, relance parfaitement l’intrigue et le jeu des acteurs sonne juste jusqu’à la chute finale au sens propre comme au figuré.

Finalement les personnages sont vivement sollicités dans ce troisième volet. Beaucoup de souffrances, mais aussi beaucoup d’amour. L’ensemble est porté par un dessin sensible, vivant et expressif, toujours réalisé en tandem et avec brio par Éric Stalner et Éric Lambert et souligné par des couleurs, assez vives pour la partie cubaine, réalisées par Bruno Pradelle et Rémy Langlois.

Une très belle apothéose pour ce premier cycle qui en appelle d’autres !
__________
Flor de Luna - T.3 : la Fabrica - de Pierre Boisserie, Eric Stalner et Eric Lambert - Glénat, collection Grafica - 13 € - 23 juin 2009 - Les Carnets d'Éric Stalner
Enregistrer un commentaire