Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 30 juin 2009

Ubisoft se diversifie dans la BD

Il y a quelques mois, Média Participations (Dargaud, Dupuis, Le Lombard, Kana…) rachetait la société Anuman Interactive, tête de pont pour se développer dans le numérique. Hier, Ubisoft, l’un des leaders mondiaux du jeu vidéo annonçait se lancer dans l’édition de bande dessinée. Pas de doute, la révolution numérique bouscule le 9e art.

Fin février 2009, Média Participations, premier groupe d’édition de bandes dessinées européen, a pris le contrôle de la jeune société Anuman Interactive créée en 2000. L’idée est notamment de pouvoir développer la diffusion d’œuvres sur d’autres supports – essentiellement numériques sous forme de jeux ou de lecture sur écran. La première traduction est entrée dans les faits en juin avec la sortie quasi simultanément du nouvel album I.R.$ de Stephen Desberg et Bernard Vrancken en librairie et sur iPhone.

Le 29 juin, l’éditeur de jeux vidéos, Ubisoft France a annoncé la création d'une maison d'édition de bandes dessinées. Les deux Royaumes, tel est son nom (également nom du jeu Prince of Persia), aura pour objet la libre adaptation en bande dessinée des jeux vidéos développés par sa maison mère. Le premier album Desmond est annoncé pour le 6 novembre en France, en Belgique et au Québec en même temps qu’Assassin’s Creed 2 : il s’agit en effet d’une adaptation originale du célèbre jeu Assassin's Creed. Le scénario est signé Eric Corbeyran et le dessin Djillali Defali . On y retrouvera sans doute le fameux Altaïr, un assassin d’élite chargé de mettre fin à la 3e croisade en s’attaquant aux Croisés comme aux Sarrasins.

DDL diffusion qui met aussi en place les titres de Média Participations assurera la diffusion des albums avec une ambition : entrer au top 5 des ventes de fin d’année ! Le nouvel éditeur envisage la publication de quatre à cinq albums par an à partir de 2010. On évoque notamment l’univers futuriste de Tom Clancy http://hawxgame.fr.ubi.com/ dont la licence a été acquise en mars 2008. A l’inverse, Ubisoft va développer d'ici fin 2011 le jeu tiré de l'adaptation au cinéma des aventures de Tintin par Steven Spielberg.

L’année dernière, Glénat s’associait à Luc Besson pour créer Europa Glénat en vue d’adapter le catalogue BD au cinéma ou la télévision. Toutes ces initiatives montrent une interaction croissante des différents médias (jeux, albums, films). L’industrie du loisir voit donc l’entrée de nouveaux acteurs. La place croissante du numérique n’y est pas étrangère.
Enregistrer un commentaire