Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 28 juillet 2009

BD et la Lune : de Tintin à Neil Amstrong

La conquête de l’espace est à l’honneur ces jours-ci. Le 21 juillet 2009, 40e anniversaire du premier pas de l’homme sur la Lune, n’a pas pu vous échapper. La BD se saisit aussi du sujet. Dès 1950, Hergé annonçait l’exploit au travers des aventures de Tintin. Aujourd’hui, plusieurs éditeurs fêtent la formule « Un petit pas pour l’homme, mais un bond de géant pour l’humanité ». Plongée dans cet espace créatif.

Les aventures lunaires de Tintin

Si l’homme rêve, semble-t-il, depuis des lustres à conquérir la Lune, il faudra attendre Jules Verne pour avoir une première idée concrète avec De la Terre à la Lune en 1865. Sujet que reprend bien plus tard Hergé. Fort des conseils techniques du Dr. Bernard Heuvelmans, auteur de l'Homme parmi les étoiles (1944), Hergé imagine une aventure de son héros emblématique Tintin sur la Lune. Le diptyque documenté et humoristique commence à paraître dans le journal Tintin à partir du 30 mars 1950. Les deux albums Objectif Lune et On a marché sur la Lune sortiront en 1953 et 1954 aux éditions Casterman.

Les quotidiens le Soir et le Monde ont proposé respectivement les 18 et 21 juillet derniers une édition spéciale anniversaire de cette aventure lunaire. Intitulé Tintin et la Lune, il comprend les deux albums en grand format enrichis de 16 pages d’archives et d’images rares dont quatre planches exclusives créées en 1969 pour Paris-Match. Si vous avez manqué le numéro en kiosque, vous pouvez acquérir ce collector par correspondance au prix de 14,90 €, port compris, soit par téléphone 0825 120 219, soit en ligne sur le site du Monde.

En même temps, Radio France, l'Institut National de l'Audiovisuel (INA), le Centre National d'Études Spatiales (CNES) et les éditions Moulinsart coproduisent un livre audio MP3 intitulé Tintin - Aventures lunaires comprenant les 49 épisodes des aventures de Tintin de ces deux albums, diffusés entre les 17 novembre 1960 et le 28 février 1961 sur la chaîne parisienne de Radio France. Le CD de 6h23 d’écoute avec un livret de 16 pages est commercialisé au prix de 25 €. Des détails et des extraits figurent sur le site du CNES.

Le 40e anniversaire du premier pas sur la Lune donne l’idée de nouveaux albums

Les éditions Paquet confient à l’américain Joe Wight un récit didactique restituant la conquête spatiale dans son contexte historique de la Guerre froide. Le californien vivant au Texas vient ainsi de publier First Moon dans la fameuse collection Cockpit. L’album suit l’itinéraire exceptionnel de trois hommes : Neil Armstrong, Michael Collins et Edwin « Buzz » Aldrin. Après avoir participé aux combats aériens durant la Guerre de Corée, les trois pilotes vont rejoindre le programme spatial de la NASA. Devenus astronautes, ils vont participer à ce fameux vol de la capsule Apollo 11 au cours duquel le module Eagle alunit en ce 20 juillet 1969. La version de cette course entre les Russes et les Américains se veut particulièrement proche de la réalité historique. Elle est servie par un dessin étonnant de réalisme pour les avions et vaisseaux spatiaux. Cette traduction somptueuse, mise en couleurs par informatique par l’auteur lui-même, est contrebalancée par des personnages figés et imprécis. Malgré ce défaut, l’ouvrage est un passionnant résumé de cette grande page d’histoire et en fera rêver plus d’un.

Dargaud s’intéresse au côté russe et publie un ouvrage sur Laïka, premier être vivant envoyé dans l’espace en 1957. L’auteur Nick Abadzis est né en Suède et vit à Londres. Il signe lui aussi les textes et les dessins tandis que les couleurs sont confiées à Hilary Sycamore. Il raconte l’incroyable destin de cette chienne bâtarde, genre husky, trouvée alors qu’elle errait dans les rues de Moscou. Ses nouveaux propriétaires l’appellent Laïka (petit aboyeur en russe). Elle finit dans un centre d’entraînement spatial russe et finit par être lancée à bord de l'engin spatial Spoutnik 2 le 3 novembre 1957, presque un mois jour pour jour après le lancement du premier satellite artificiel Spoutnik 1. L’histoire est d’autant plus émouvante que la chienne qui ouvre la voie des hommes dans l’espace ne survécut pas au-delà de sept heures après le lancement. Alliant fiction et faits réels, l’auteur réalise un roman graphique touchant, bien documenté dans un graphisme sobre et efficace. Une lecture pour tout public.

Dans les prochaines sorties, il convient de signaler la série en 5 tomes que le scénariste Régis Hautière prépare. Consacrée à la conquête spatiale de 1957 à 1969, elle est dessinée par le jeune dessinateur Damien Cuvillier et sera publiée chez Delcourt à partir de mars 2010. Sur le forum Astronautique, il en dévoilait le pitch : « Il s'agit d'un thriller d'espionnage sur fond de guerre froide et de course à l'espace dont le premier cycle couvrira la période 1957-1969. » Cette fiction s’appuiera sur « des événements (lancement de Spoutnik, catastrophe de Nédélin, etc.), des lieux (Baïkonour, Cap Canaveral, centre de contrôle de Houston...) et des personnages (Korolev, Von Braun, Gagarine...) ayant réellement existé. »

Objectif Mars !


Le sujet de la conquête spatiale ne s’est pas interrompu entre 1950 et 2009. Le neuvième art l’aborde régulièrement. Du 23 octobre 2007 au 10 février 2008, le Centre Belge de la Bande Dessinée à Bruxelles accueillait d’ailleurs l'exposition Espace réel, Espace rêvé dédiée à cinquante ans d’aventures spatiales réelles ou imaginaires illustrés par des auteurs de bandes dessinées. Parmi les auteurs exposés, il y avait notamment Jo-ël Azara, Baru, Boucq, De Poortere, Ernst, Franquin, Goossens, Graton, Hardy, Mouminoux, Peyo, Stuf, Taymans, Wasterlain et Yslaire. Ils sont en effet nombreux à avoir illustré les étapes de la conquête spatiale au fur et à mesure de son déroulement dans des registres assez variés.


Après la Lune, tout le monde est tourné vers MarsGrégory Jarry et Otto T. ont pris un peu d’avance aux éditions FLBLB avec leur série intitulée la Conquête de Mars (deux tomes parus) qui réécrit l’histoire de cette épopée de manière hilarante. Difficile aussi de ne pas citer le Complexe du Chimpanzé de Richard Marazano et Jean-Michel Ponzio (trois tomes chez Dargaud). Un pas vers la science-fiction qui passionne aussi les auteurs BD.
_________
First Moon - histoire complète – de Joe Wight – Editions Paquet, collection Cockpit - 13,50 € ou en numérique (en français mais aussi en anglais) à 4,99 € (site Ave!Comics) - 1er juillet 2009
Laïka - histoire complète de 208 pages petit format – de Nick Abadzis (couleurs : Hilary Sycamore) – Editions Dargaud – 18,00 € - 22 mai 2009
Enregistrer un commentaire