Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 16 juillet 2009

Nouveautés Glénat 2009 – épisode 3

Parmi mes engagements de début d’année que je n’ai pas tenus figurait l’idée de parler de plus de titres éventuellement sous forme de mini chroniques. L’été donne l’occasion de revenir sur des séries marquantes et bien installées. Après le passé, retour vers le futur et le voyage en plusieurs dimensions. Voici la fin d’un panorama dédié à Glénat qui fête ses 40 ans officiellement cette année. Alors que les longues séries se font de plus en plus rares, Glénat a cru à deux séries sur le thème du voyage inter temporel : Voyageur et Uchronie[s].

Voyageur a été imaginé par Pierre Boisserie et Éric Stalner et comprend trois cycles de quatre albums. Trois saisons Futur, Présent et Passé qui se finissent en un T.13 que doit signer Juanjo Guarnido qui assure l’unité d’ensemble en réalisant aussi les couvertures. Après le cycle Futur dessiné par Éric Stalner, Marc Bourgne enchaine avec la partie contemporaine construite comme un thriller au cœur de Paris où Fish et Lou s’affrontent tout en étant poursuivis par des fanatiques religieux et les services secrets. Dans cette aventure bien construite et à vive allure, les auteurs s’offrent même le plaisir de faire exploser le Ministère des Finances et de l’Economie à Bercy ! Le personnage de Lou commence un premier voyage dans le passé et rencontre Etienne de Cazenac, héros de la série la Croix de Cazenac vers 1915. Le dessin réaliste soigné, mais un peu figé, de Marc Bourgne est mis en valeur par la mise en couleur sobre de Jean-Jacques Chagnaud.
_________
Voyageur - Présent – T.3 d’Éric Stalner, Pierre Boisserie et Marc Bourgne – Glénat Collection Grafica – 24 juin 2009 - 13.00 €

Face à Voyageur, Éric Corbeyran s’intéresse aux mondes parallèles avec ces trois cycles d’Uchronie[s] qui imaginent la capitale économique mondiale sous trois versions différentes : New Byzance sous domination islamique dessiné par Éric Chabbert, New Harlem sous domination noire dessiné par Tibery et New York sous domination de la droite la plus conservatrice dessiné par Djillali Defali. Trois évolutions de la même ville en réponse différente à de mêmes événements. La série en 3 fois 3 tomes sera conclue par un dixième dessiné par Éric Chabbert qui a marqué son empreinte la série avec une architecture de New Byzance particulièrement réussie et originale. L’unité d’ensemble est obtenue par les couvertures très spéciales de Richard Guérineau. Même si les trois cycles peuvent se lire indépendamment il vaut mieux lire attentivement l’ensemble des volumes compte tenu des télescopages des dimensions. Dans le T.2 de New Harlem, Zack Kosinski est accusé du meurtre du magnat Tyrone Brown. Cette machination où il ne peut faire confiance à personne semble avoir trait avec ses dons exceptionnels de prescience. Dans le T.2 de New York, on retrouve Zack qui, à 20 ans, récupère du coma artificiel dans lequel l’a plongé son père et s’enfuit avec Tia, la belle infirmière. Mais a-t-il bien choisi son camp ?
_______
Uchronie[s] - New Harlem, T.2 d’Eric Corbeyran et Tibéry – Glénat, collection Grafica – 1er avril 2009 - 13.00 €
Uchronie[s] - New York, T.2 – de Corbeyran et Djiliali Defali – Glénat, collection Grafica – 17 juin 2009 - 13.00€

Une fois qu'on a commencé ces deux séries, il est difficile de s'en échapper. Pour en comprendre le sens. Des constructions de mains de maitres.

Vous pouvez retrouver les deux épisodes précédents en suivant les liens suivants ; épisode 1 et épisode 2. Dans la même veine, j’évoquerai les albums du printemps parus chez Dargaud.
Enregistrer un commentaire