Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 11 juillet 2009

Revue de presse : juillet 2009 (2e partie)

Après les incontournables mensuels d’informations [dBD] le n°34, Casemate le n°17 ou Zoo le n°20, voici la suite du tour d’horizon de la presse BD du mois de juillet 2009. Trois magazines sortent des numéros spéciaux. Le journal Pilote est consacré à l’érotisme pour fêter les 40 ans de l’année 69. Psikopat n°211 est dédié au show-bizz. Quant à Beaux-arts, partenaire de l’exposition Vraoum ! à la Maison rouge tire un numéro spécial sur la BD et titre un racoleur « les secrets des maîtres de la BD ». Sans oublier un autre gratuit, Comic strip avec son n°3 d’été.

Comic strip est le dernier né des journaux gratuits tiré pour le n°3 à 100.000 exemplaires et diffusé dans 800 points de ventes en France. Dédié au cinéma, aux jeux, à la musique, ce petit format offre de nombreux strips de bandes dessinées, l’une ou l’autre critique, ce mois-ci d’un Zoo en hiver de Jirô Taniguchi.

Psikopat propose également des strips et des histoires courtes dans des styles très variés et très franchement assez particuliers sur un thème déterminé. Pour le n° 211 des mois de juillet-août, de 100 pages, le thème est le showbiz. Il faut quand même débourser 8,00 € au lieu de 4,50 € habituellement. On vous l’a dit, le numéro est double !

Pilote est édité par Dargaud sans plus aucune régularité. Le journal qui fête le 29 octobre 2009 ses 50 ans avait sorti un numéro anniversaire sur mai 1968. Un an après il récidive sur l’année 69 et prend pour l’occasion le sous-titre « le journal qui va et qui vient ». Vous l’aurez compris, le numéro traite de l’érotisme, comme l’annonce la couverture accrocheuse d’Alex Varenne. Les auteurs se succèdent pour rendre hommage à la féminité ou donner leur version de l’érotisme, à l’instar de Milo Manara, Annie Goetzinger, Jean-Pierre Gibrat, Catel, ou encore Christophe Blain, Moebius, Druillet, Tardi, Guarnido, Juillard… A vrai dire, ce n’est pas avec ce numéro de 146 pages qui coûte 7,90 € que la BD va perdre sa réputation de machisme... Quelques pages à découvrir sur ce lien.

Enfin Beaux-arts sort un numéro Hors-série pour l’été sur le neuvième art, dont le directeur de la publication estime qu’il est « devenu majeur ». Je vous invite à lire la chronique de Gilles Ratier sur BDzoom qui titre « le Hors série dont on peut facilement se passer ». Pourquoi ? en raison notamment des fautes grossières de la rédaction et en raison du conformisme et clientélisme des choix éditoriaux. Certes. Cela témoigne en tous les cas d’une tendance de plus en plus marquée de surfer sur le succès de la bande dessinée et d’intéresser plus largement un public pour qui souvent encore la bande dessinée n’arrive pas à la hauteur des autres arts. Alors même si ce n’est pas excellent, on pourra se réjouir qu’on présente l’exposition Vraoum ! ou le musée Hergé, qu’on décompose les étapes, possibles, de la réalisation d’une bande dessinée. On y retrouve tout de même Jacques Tardi, André Franquin, Hergé, Robert Crumb, Marcel Gotlib, Jean Giraud, Moebius, Hugo Pratt, Osamu Tezuka, Will Eisner, Jacques de Loustal ou Enki Bilal. A lire avec un regard critique. Le numéro coûte 6,90 €.

Bonne lecture !
Enregistrer un commentaire