Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 14 août 2009

La Bande Dessinée numérique prend forme.

La BD numérique s'organise. Depuis quelques mois, les projets incluant les principaux éditeurs du neuvième art se positionnent sur la diffusion des BD de manière numérique sur téléphone mobile ou écran d’ordinateur. Si Glénat, Delcourt et Casterman n’ont pas encore fait d’annonce, Akileos, Bamboo, Emmanuel Proust, Humanoïdes Associés, Média Participations (Dargaud, Dupuis, Kana, Le Lombard…) ou Soleil ont fait mine d’adopter une solution numérique. Petit état des lieux.

Lorsque Média Participations a acquis la société Anuman Interactive en février dernier, l’enjeu était multiple : poursuivre l’adaptation du catalogue BD en jeux vidéos, mais aussi lancer sa diffusion sur un support numérique animé sur iPhone ou iPod Touch d’Apple. L’idée de son application BDTouch.fr est en effet de permettre non seulement une lecture de strips BD mais de leur donner une vie, un rythme, sans oublier d’ajouter des bonus comme des dessins supplémentaires, crayonnés, biographies ou bibliographies. Les premiers titres adaptés ne sont pas les moindres et appartiennent aux maisons d’éditions filiales comme Le Lombard avec les T.1 et T.2 mais aussi le nouvel épisode, le T.11, d’I.R.$ sorti presque simultanément en librairie et en format numérique, Dupuis avec le T.1 de Lady S. et Dargaud avec le T.6 de Valérian. Le service est à prix d’appel (2,39 €) pour les titres anciens quand la nouveauté se paye 4,99 €. Déjà sont annoncés prochainement le T.1 d’Open Space, le T.3 d’I.R.$, le T.8 de Nelson et le T.2 de Lady S., le T.4 d’Achille Talon puis la série XIII. Mais déjà le service s’ouvre à d’autres éditeurs. Bamboo vient d’annoncer leur ralliement à cette solution dans un premier temps avec leurs séries humoristiques phares comme les Campeurs , puis les Profs, les Fonctionnaires et l’Auto école. Interrogé sur le prix des albums Bamboo, Anuman a répondu qu'il n'était pas encore défini, mais l'estime aux alentours de 4,99 €, avec un prix de lancement de 2,39 €. Certes le catalogue BDTouch.fr est encore réduit, mais le pas est pris et un objectif de 100 titres est déjà affiché à court terme.

Média Participations est pour l’instant le seul éditeur à présenter sa solution intégrée, d’ailleurs ouverte à ses concurrents pour en montrer l’universalité. Le numérique permet aussi l’éclosion de nouveaux diffuseurs. A partir d’une solution technique propre, Ave!Comics et DigiBiDi commencent à proposer des albums en format numérique en partenariat avec des éditeurs.

Ave!Comics www.ave-comics.com a été mis au point par la société Aquafadas. La solution comme BDtouch.fr s’adresse aux téléphones mobiles intelligents de dernière génération mais aussi aux écrans d’ordinateur et permet grosso modo les mêmes fonctionnalités. Le catalogue comprend des albums dans tous les genres du neuvième art, du comics au manga. Côté BD franco-belge, il inclut des titres d’Akiléos (Clues, Louna), des Humanoïdes Associés (Sanctuaire, Mégalex, l’Incal), de Six pieds sous terre (l’Amérique), Paquet (First Moon)… Une trentaine de nouveaux titres sont annoncés. Une douzaine est en accès exclusif dans la boutique. Le prix le plus fréquent est de 4,99 € avec des exceptions à 2,39 € ou 2,99 €, voire gratuit pour des comics libres de droit.

DigiBiDi.com www.digibidi.com a ouvert sa boutique de location/vente de BD numériques avec un logiciel ergonomique Ajax incluant un système efficace contre le piratage. La start-up créée en 2008 est le seul site à proposer des BD en location pour 72 heures. Les lecteurs ont la plupart du temps le choix entre l’achat et la location, pour écrans d’ordinateur seulement. Une cinquantaine de titres (40 BD, 8 comics, 3 mangas, 1 jeunesse et 1 roman graphique) sont disponibles dans leur intégralité tandis que des extraits sont offerts pour plus de 300 titres. La jeune société promet d’atteindre plusieurs centaines d’albums d’ici la fin de l’année, ce qui le placerait en tête des boutiques en ligne. Pour le moment, des accords ont été signés avec Soleil (uniquement à la vente), çà et là, Akileos, Kymera Comics, Foolstrip, et Tartamudo. Voici quelques albums récents proposés actuellement : Le Blog de Franquin T.1 d'Eric Turalo et Piak, éditions Foolstrip (location 0,99 € - achat 2,90 €), le mariage de Rahan d’André Chéret et Roger Lécureux, éditions Foolstrip (location 2,50 € - achat 4,90 €) ou Atalante T.1 de Didier Crisse, éditions Soleil (4,90€).

Parmi les autres challengers, Mobilire http://www.mobilire.com a également annoncé un nouveau partenariat avec le réseau de 85 librairies spécialisées CanalBD en vue de commercialiser et promouvoir les BD et mangas numériques sur téléphones mobiles à partir du 15 septembre et sur ordinateurs à partir de la fin 2009. Là encore les prix annoncés restent en dessous du prix de 5,00 € considéré pour le moment comme une limite haute. Les albums seront aussi proposés en épisode au prix de 1,59 €. Mais les détails restent secrets.

Encore plus en retard, Choyooz, http://www.choyooz.com le « BD manga store » sur mobile, se limite encore à se créer une base de prospects.

Il suit les traces de Relay.com http://www.relay.com qui a mis en ligne principalement le catalogue des Humanoïdes Associés au prix de 2,90 à 4,90 € (prix général), mais aussi quelques titres Soleil comme le T.7 de l’Epervier. Avec un catalogue de 120 titres, ce diffuseur apparaît pour le moment d’une courte tête comme le n°1 du secteur en termes d’offre fort de son expérience dans les magazines.

Il entre en concurrence frontale avec le kiosque.fr http://www.lekiosque.fr qui détient un catalogue presqu’équivalent en nombre mais plus diversifié côté éditeurs avec Soleil, Emmanuel Proust, Jungle, des Ronds dans l’O, Foolstrip… Les prix de vente sont là aussi majoritairement au forfait de 4,90 €.

Le marché se met donc en place doucement mais sûrement. Pour le moment, les chiffres de vente en ligne de BD numériques restent très modestes. Mais la multiplication de l’offre, la mise au point technologique et l’élargissement des catalogues pourraient bien marquer un tournant dans la lecture de la bande dessinée. Pas sûr que le support soit aussi prometteur que le marché du manga au Japon. Alors certains rêvent déjà d’une BD adaptée au mobile. Lewis Trondheim prépare ainsi Bludzee conçue spécialement pour téléphone mobile. Cette histoire traduite en 18 langues sera dévoilée le 15 août, produite et commercialisée par Ave!Comics au prix de 0,79 € par mois à partir de septembre. La révolution numérique est en marche.
_________
article publié sur Auracan.com

Enregistrer un commentaire