Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 12 août 2009

Muridés en BD : Bulles et Nacelle de Renaud Dillies (épisode 2)

Depuis La Fontaine, mais avant lui le Roman de Renart au Moyen-âge ou déjà sous l’Antiquité, la fable animalière est une forme populaire et efficace pour faire passer un message. Parmi les animaux, les muridés (les rats, les souris et autres rongeurs apparentés) qui ont dernièrement retrouvé un capital de sympathie avec le film Ratatouille des Studios Disney du grand Mickey symbolisent assez facilement le genre humain. Dernièrement trois albums sont sortis avec des muridés comme personnages principaux. Voici la deuxième chronique thématique consacrée à Bulles et Nacelle de Renaud Dillies.

Aux antipodes des Rat’s de Ptiluc, Renaud Dilliès, fan de jazz, propose un récit poétique dans la collection d’auteurs Long Courrier chez Dargaud. Bulles et nacelle est l’histoire d’un « muridé solitaire », un écrivain dans le corps d’une souris blanche en mal d’inspiration et plongé dans une grande solitude dont il ne sort que par le rêve.

Charlie jouit pleinement de la solitude pour vivre comme il veut hors du temps et des conventions sociales. Pourtant malgré cette liberté, l’écrivain est confronté à la terrible panne d’inspiration. Et cette solitude là est dure à supporter. Alors apparaît un oiseau bleu chargé de le sortir de son isolement et de son impasse d’écriture. Y parviendra-t-il ?

Avec sa mise en page régulière mais inventive sous forme de gaufrier de six cases, Renaud Dilliès réalise un album fastueux qui suit les pérégrinations oniriques de Charlie dans un décor de carnaval et de fête foraine. Il introduit de nombreuses pistes qu’il a manifestement trouvées pour réaliser une œuvre originale, profonde et magique, servie par un dessin fin plein de tendresse. A lire et relire
__________
Bulles et Nacelle, les aventures de Charlie la souris ou les vicissitudes du muridé solitaire – de Renaud Dillies - Editeur Dargaud Collection Long Courrier – 19 juin 2009 – 15,50 €
Enregistrer un commentaire