Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 12 septembre 2009

Dédicace du week-end - Patrice Pellerin (l'Epervier)

L'un des événements éditoriaux du premier semestre était la sortie du nouvel épisode, premier d'un nouveau cycle, de la série l'Epervier. Patrice Pellerin a changé de maison d'édition en passant de Dupuis à Soleil, marquant au passage quelques soubresauts dans la gestion de séries emblématiques par l'éditeur belge. Voici une dédicace réalisée dans l'édition de Versailles de cet album passionnant.


Aujourd'hui, les auteurs n'hésitent plus à faire carrière dans plusieurs maisons d'édition (les banquiers parlent de ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier!), et quand ce n'est pas le cas à faire jouer la concurrence. Même si les conditions financières ont leur importance - ce dont les auteurs se défendent souvent - la relation humaine avec un éditeur n'est pas neutre dans la réalisation puis la commercialisation d'un album. C'est par exemple ce qui a décidé François Bourgeon à rejoindre l'équipe 12 bis avec l'ensemble ou presque de son œuvre et de nouveaux albums sous le bras (la suite des Passagers du Vent). Parfois il faut pouvoir admettre qu'un titre pourrait être mieux défendu ailleurs. Jacques Terpant l'a constaté en passant pour sa série les Sept Cavaliers des éditions Robert Laffont chez Delcourt. Cela vaut toujours mieux que de voir une série péricliter chez un éditeur qui n'a pas su mettre en exergue un titre ou le rendre attractif au cours de sa conception. Malheureusement les exemples sont nombreux de séries qui ne dépassent pas le premier tome...
Enregistrer un commentaire