Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 8 septembre 2009

L’Or et le Sang de Fabien Bedouel, Merwan, Fabien Nury et Maurin Defrance

« Dis Léon, c’est vrai que tu as été un prince arabe ? ». Après Il était une fois en France, Fabien Nury s’est associé à son ami Maurin Defrance, ex banquier, pour raconter l’histoire de deux hommes que tout devait séparer. Une grande aventure avec un grand A au début du 20e siècle entre la France embourbée dans la Grande Guerre et le Maroc épris d’indépendance. Le récit est conté par Léon Matilo, l’un des protagonistes, à son petit fils Noël.

Tout commence pendant les tranchées.
Ex taulard, le petit truand corse Léon Matilo, a trouvé une manière astucieuse de prévenir les attaques des boches grâce à un... hérisson. Son lieutenant Calixte de Prampéand est un aristocrate envoyé au front en punition pour avoir osé abattre le cheval malade de son général. Avec Ahmed, un spahi marocain, ils se retrouvent bloqués dans un trou d’obus et échappent aux bombardements par miracle. De là, ils se jurent une fidélité éternelle. Démobilisés, ils reviennent à leur vie civile qui leur apparaît terne et vaine. Un début de soulèvement au Maroc donne une idée à Léon : vendre des armes aux belligérants. Il recontacte son ami, redevenu industriel dans le Nord, pour lui proposer de s’associer à ce projet. Les voilà partis pour une aventure improvisée pleine de surprises…

En illustration, les trois étapes de la première planche du story-board à la couleur © Fabien Bedouel - Merwan - Romain Trystam / Fabien Nury et Maurin Defrance / Editions 12 bis (cliquez l'image pour l'agrandir)

Maurin Defrance voulait en faire un roman. Avec l’aide du conteur Fabien Nury, il crée une bande dessinée. Le résultat est éloquent. Le premier tome couvre la période de 1916 à 1921 et se vit comme un film. Comme Noël, le lecteur est pris par le récit, le réalisme de la guerre de tranchée, le pacte des deux amis, leur décision de se lancer dans l’aventure et le nouveau départ jusqu’aux premières déconvenues. Tout est crédible et on a envie de connaître le fin mot de l’histoire qui commence dans la boue et s’achève sur un voilier. Le dessin moderne très expressif de Fabien Bedouel, encré avec finesse par Merwan, un peu à la manière du duo Loisel-Tripp où chacun enrichit le travail de l'autre, et joliment mis en couleurs en aplats par Romain Trystam.

Un remarquable travail d’équipe pour un résultat époustouflant. Encore !
___________
L’Or et le Sang
http://www.oretsang.com – T.1 : l'Appel du large - de Fabien Bedouel et Merwan (dessin), Fabien Nury et Maurin Defrance (scénario) et Romain Trystam – Editions 12 bis – 27 août 2009 – 13,00 €
Enregistrer un commentaire