Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 21 octobre 2009

Expo BD : Putain de Guerre ! de Tardi et Verney au Bourget

Lors du récent festival la BD prend l'Air au Bourget, le Musée de l'Air et de l'Espace a profité de l'accueil d'amateurs du neuvième art pour inaugurer une nouvelle exposition Putain de Guerre ! de Jacques Tardi et Jean-Pierre Verney et réouvrir sa section sur la Grande Guerre. Le vernissage a eu lieu juste après un concert de Dominique Grange devant un public conquis. Reportage en images.

L'exposition événement de Jacques Tardi intitulé comme son dernier diptyque Putain de Guerre ! a fait l'objet d'un sympathique vernissage samedi 17 octobre. Cette exposition présentée initialement par l'Historial de Péronne, le plus grand musée sur la Première Guerre mondiale, a été montée par l'universitaire Vincent Marie qui se sert de l'œuvre de Jacques Tardi pour exhumer une vision engagée et moderne de 14-18. Au grand dam de l'auteur pourfendeur d'une certaine idée de cette guerre, l'exposition n'avait pas pu prendre le titre évocateur à Péronne. Ironie du sort, c'est un musée national qui accepte l'appellation de l'artiste.

Ce n'est d'ailleurs pas la seule surprise de ce type. Pour le vernissage de l'exposition, Dominique Grange, la compagne de Jacques Tardi, a interprété plusieurs chansons de son programme Des lendemains qui saignent en rapport avec la Grande Guerre, notamment la chanson Fraternité ainsi que le Déserteur de Boris Vian dans sa version initiale en accord avec les ayant-droits. C'est amusant d'entendre ces chansons pacifistes dans un temple militaire français puisque le Musée est sous tutelle du ministère de la Défense.













Après quelques discours, où Jacques Tardi a testé l'attention des spectateurs, son exposition a été ouverte au public et commentée par le commissaire Vincent Marie et le maître lui-même en compagnie de Jean-Pierre Verney co-auteur de cet opus et historien spécialiste de la Grande Guerre. L'exposition gratuite, ouverte jusqu'au 31 janvier 2010 donne l'occasion de comprendre au travers d'une large rétrospective de Jacques Tardi, témoin de troisième génération, combien la Der des Ders fut effroyable.


L'exposition riche en planches originales, peinture, documents de travail, dessins, ébauches et vidéo est construite en trois parties. La première partie est intitulée "imaginer et cauchemarder la guerre". Il s'agit de montrer comment Jacques Tardi s'est forger son imaginaire de la Grande Guerre à partir de témoignages familiaux et d'influences littéraires, artistiques ou cinématographiques. La deuxième partie est intitulée "témoigner, documenter et sensibiliser". Elle montre comment l'artiste a reconstitué avec l'aide de Jean-Pierre Verney cette période à l'aide d'une importante documentation historique : lettres, carnets de guerre, témoignages du front, photographies, uniformes, armement… et comment il s'est intéressé aux combattants ordinaires plutôt que les grands faits d'armes ou les actions des généraux. Enfin la troisième partie s'intéresse à la manière subjective que l'antimilitariste Tardi emploie pour "dénoncer la guerre".


La conclusion de l'exposition prend tout son sens : "Par sa puissance d'évidence, son aspect documentaire et sa virtuosité graphique, Jacques Tardi, auteur majeur du neuvième art, imprègne l'univers mémorial de la Grande Guerre, au même titre que Jean Rouaud pour le roman ou Bertrand Tavernier pour le cinéma. De nombreux artistes et auteurs de bande dessinée s'inspirent de son oeuvre tandis que d'autres la mettent à distance, cependant tous revendiquent une filiation à Jacques Tardi. Sous les crayons de Tardi se dessine une mémoire de la Grande Guerre qu'il a lui-même ressaisie. Ce regard engagé intéresse au plus haut point l'historien d'aujourd'hui."


Quatre-vingt dix ans après la fin de cette guerre, les événements commémoratifs autour de la bande dessinée auront égrainé l'année 2009. Preuve s'il en fallait encore que ce medium peut servir utilement de témoignage collectif sur le passé. Le dernier cahier Journal de Guerre 1919 de Jacques Tardi qui paraît aujourd'hui montre les conséquences de cette guerre sur les combattants. Cet opus en dénonce encore plus le caractère absurde, sinistre et scabreux en se concentrant sur la résultantes pour les soldats. Le texte dur tranche avec le dessin sans concession qui n'évite pas un certain esthétisme. L'ouvrage Putain de Guerre ! de Jacques Tardi restera un outil à mettre entre toutes les mains pour alimenter une réflexion intelligente sur la guerre. Pour 2010, il est question d'une exposition Tardi à Cherbourg...

____________
Exposition Putain de Guerre ! de Jacques Tardi et Jean-Pierre Verney - Musée de l'Air et de l'Espace - Le Bourget - jusqu'au 31 janvier 2010 - entrée libre - horaires de 10h00 à 17h00 du mardi au dimanche.

Photos (cliquez sur les photos pour les agrandir) © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Enregistrer un commentaire