Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 30 novembre 2009

Collection BD : Coup de projecteur sur Rivages/Casterman/Noir (épisode 1/6)

Le festival bd BOUM de Blois était l’occasion d’un double événement autour de la collection Rivages/Casterman/Noir. D’un côté, une élégante exposition au 1er étage de la Halle aux Grains. D’un autre côté, une conférence en présence de cinq auteurs et l’éditrice devant une centaine de participants. Visite guidée.


Rivages/Casterman/Noir est une alliance entre Rivages/Noir, la référence des collections de polars (plus de 750 titres) et Casterman l’un des principaux éditeurs de bandes dessinées. Créée en 2006, elle a publié ses premiers albums en mai 2008. Elle comporte aujourd’hui neuf albums adaptés de romans ou nouvelles de Rivages/Noir et principalement réalisés par des dessinateurs ou adaptateurs renommés.

Rivages/Noir est une création de François Guérif
en 1986 au sein de la maison d’édition Rivages. L’éditeur, né en 1944, fort de plusieurs expériences comme libraire, auteur et directeur de collection a cherché à publier des romans noirs et policiers dans leur intégralité. L’idée était autant de soigner la traduction des nombreux titres américains, de rendre particulièrement reconnaissables les livres par leurs couvertures créées par Jacqueline Guiramand, de publier la plupart des romans d’un auteur que d’élargir les sujets abordés. La collection s’honore de compter des pointures comme Jim Thompson, James Ellroy, David Goodis, Joseph Hansen, John Harvey ou encore James Lee Burke, Edward Bunker, Janwillem van de Wetering ou Charles Willeford pour les anglophones ou Claude Amoz, Pascal Dessaint, Dominique Manott, Jean-Hugues Oppel ou Hugues Pagan parmi les auteurs français.


La rencontre de François Guérif et Matz a donné l’idée d’une collection originale. Celle-ci s’inscrit dans une double tendance. D’une part, l’intérêt croissant pour les adaptations littéraires chez Delcourt (ex libris), Adonis (Romans de toujours) ou Soleil (Cherche futurs) avec 154 titres publiés en 2008 selon le rapport de Gilles Ratier pour l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD). D’autre part, le développement continue depuis 20 ans des collections d’auteurs pour adultes comme Aire Libre, Long Courrier, Quadrants, Futuropolis, etc. la collection Rivages/Casterman/Noir en est une sorte de synthèse, une collection d’auteurs adaptant en BD de grands romans noirs, une collection haut de gamme proche du roman graphique. L’éditrice Laetitia Lehmann en charge de cette collection ne cache pas sa fierté. Le 5e titre, Shutter Island, réalisé par Christian De Metter dépasse les 50.000 exemplaires et a obtenu en 2009 le Prix du Réseau des librairies Canal BD et même figuré dans la sélection finale de l’ACBD pour le Grand Prix de la Critique 2009.


La conférence d’un heure trente avait pour but de présenter la collection à un public composé de bibliothécaires, de documentalistes et d’étudiants ou professeurs de l’IUFM. Animée par votre serviteur, elle entendait permettre de comprendre comment se rencontre un auteur avec une œuvre, comment se réalise l’adaptation en bande dessinée et finalement pourquoi cette collection a rapidement trouvé se force et sa cohérence. Pour répondre à ces questions, étaient présents Laetitia Lehmann, l’une des trop rares femmes éditrices, entourée de cinq auteurs. Il y avait aussi les auteurs complets qu’on ne présente plus Jacques de Loustal (Coronado de Dennis Lehane) et Christian de Metter (Shutter Island de Dennis Lehane), les illustrateurs Miles Hyman, le plus francophile des grands dessinateurs américains (Nuit de fureur de Jim Thompson par Matz) et le belge Joe G. Pinelli (Trouille de Marc Behm par Jean-Hugues Oppel) ainsi que le jeune et talentueux Gabriel Germain (Brouillard au pont de Bihac de Jean-Hugues Oppel).

Suite demain...
___________

Photo Laetitia Lehmann, éditrice Casterman à Blois © Manuel F. Picaud / Auracan.com

Enregistrer un commentaire