Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 10 décembre 2009

BD : amitié étroite de Bastien Vivès

Il l’aime, elle non plus.

Francesca est belle. Elle le sait. Elle aime sortir et multiplie les expériences amoureuses. Bruno en revanche n’est guère attirant, le visage grêlé et les traits grossiers. Il le sait aussi. La foule des soirées et les jeux de séductions le mettent mal à l’aise. Il préfère les longues discussions dans l’intimité d’une chambre. Mais pour s’être assis sur les mêmes bancs au lycée, s’est tissée entre ces deux êtres une complicité indéfectible, une amitié exclusive, incompréhensible aux tiers. Les années passent, les voilà l’une à la fac, l’autre dans une école que l’on imagine de cinéma. Le lien est toujours là qui se transforme à mesure des expériences amoureuses et sensuelles de chacun.

Bastien Vivès excelle à raconter les sentiments adolescents, si puissants, si ambivalents et finalement si bouleversants pour ceux qui les éprouvent. Bruno s’estime peu. Seul le regard de Francesca le rassure. Au point de le hanter, malgré l’air détaché qu’il feint. Francesca, elle, jouit de son emprise sur Bruno et sa dépendance ne s’en révèle pas moindre.

Bastien Vivès signe donc là l’autopsie d’un malentendu avec un trait et un rythme qui ne sont qu’à lui. Dans les contorsions des corps des scènes charnelles, on croise les danseuses de Matisse. L’auteur laisse s’installer les jeux de regards, un exercice de rythme qu’il maîtrisait déjà dans le Goût du chlore.

L’adolescence dont Riad Sattouf s’amuse avec intelligence, Bastien Vivès, lui, en rapporte la ferveur des émois. L’un comme l’autre montre avec finesse la prégnance du regard des autres à cet âge de fragilité.

©
Antoine Hudin
________________
8.1 Bouton Commandez 100-30
Amitié étroite – histoire complète – de Bastien Vivès (scénario et dessin) et Romain Trystram (couleur) - Casterman, collection Kstr – octobre 2009 – 16,00 €
Enregistrer un commentaire