Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 18 décembre 2009

BD : Le Ciel au-dessus du Louvre de Bernard Yslaire et Jean-Claude Carrière

Le Louvre et la Terreur

En s’associant à Futuropolis, les éditions du Louvre ont créé une collection d’auteurs de bande dessinée atypique et luxueuse sur le thème du plus grand musée du monde. Le quatrième ouvrage de forme carrée était attendu depuis plusieurs mois. Il est l’œuvre commune de l’auteur belge Bernar Yslaire et de l’écrivain, scénariste et réalisateur français Jean-Claude Carrière. Et disons le tout de suite, le résultat est exceptionnel. Les deux auteurs offrent un regard original sur le thème de la peinture et la Révolution française.

Le point de départ est l’inauguration en grandes pompes, un an après la chute de la Monarchie, du musée du Louvre. En cette année 1793, Paris vit la Terreur décrétée par Robespierre et ses partisans pour souder la nation révolutionnaire contre ses ennemis. La figure majeure du nouveau régime a conscience que le peuple a besoin de croire en un au-delà. Il confie au peintre patriotique David de représenter l’Etre suprême, futur culte de la nouvelle République, qui serait dévoilé lors d’une grande fête. Mais David est davantage inspiré pour dessiner Bara, un jeune martyr de 13 ans. Il prend pour modèle un jeune androgyne Jules Stern fraichement débarqué de Khazarie…

Ce récit traverse les sombres années de la Révolution à un rythme tellement rapide que le dessinateur laisse parfois l’impression qu’il n’a pas eu le temps d’achever ses dessins. Ceux-ci sont somptueux et permettent notamment de comprendre le fonctionnement de l’atelier de David. L’ouvrage d’une soixantaine de page est divisé en vingt chapitres. Au détour de chaque scène, Bernar Yslaire insère de vrais tableaux, une quarantaine au total pour la plupart exposés au musée du Louvre. Non seulement la performance graphique et technique est éblouissante mais l’effet esthétique est totalement réussi avec de nombreuses cases de pleine page. La technique sur tablette graphique reproduit une impression de lavis sépia cher à cette époque, incrémenté de quelques touches rouges à l’image de la Terreur ambiante. Le scénario, particulièrement riche en détails historiques, est une fiction élaborée avec finesse autour de la relation ambigüe entre David et Jules Stern face à Robespierre.

Fascinant et émouvant.

__________
8.1 Bouton Commandez 100-30
Le Ciel au-dessus du Louvre – histoire complète – de Bernard Yslaire et Jean-Claude Carrière – Musée du Louvre Editions et Futuropolis – 13 novembre 2009 – 17,00 €

Pour voir la technique sur tablette graphique :

Enregistrer un commentaire