Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 27 janvier 2010

manga : Ikigami, Préavis de mort de Motorô Mase

La piqûre mortelle d’une dictature

Que feriez-vous des 24 dernières heures de votre vie ?
Motorô Mase met en scène la réponse à cette question dans cette nouvelle série manga. La société qu’il décrit diffère de l’actuelle par la mise en œuvre par le pouvoir en place d’un programme dit de « sauvegarde de la prospérité nationale », censé faire redécouvrir à la société la valeur de la vie. A six ans, chaque enfant est donc « vacciné ». Une seringue sur mille contient une microcapsule programmée pour tuer celui à qui elle a été injectée. Vingt-quatre heures avant sa mort qui survient entre 18 et 24 ans, le condamné en est informé. Il reçoit de la part d’un « livreur » un Ikigami, ou préavis de mort.

Il est caractéristique d’une dictature que de vouloir le bonheur des gens contre eux-mêmes. La belle trouvaille scénaristique de Motorô Mase, sa mesure de « préservation de la prospérité nationale » correspond bien à ce schéma. L’auteur prend deux chemins pour raconter le mal qu’elle engendre. Celui des condamnés d’une part et celui d’un « livreur », Fujimoto Kengo, fonctionnaire docile et appliqué d’autre part.


Tandis qu’il illustre avec justesse l’absurdité de cette condamnation en nous racontant le parcours de deux jeunes gens à qui l’on annonce qu’il ne leur reste qu’une journée de vie, c’est autour de Fujimoto qu’il tisse la toile de l’intrigue. Et nous voilà pris ! La sensibilité de ce dernier et la profondeur de sa réflexion attise la question : combien de temps va-t-il encore pouvoir supporter d’être ce « banal » émissaire de mort ?

A suivre.
Le T.5 parait en janvier et le T.6 en avril 2010.
© Antoine Hudin
________________
8.1 Bouton Commandez 100-30
Ikigami, Préavis de mort - T.1 – de Motorô Mase (scénario et dessin) – Asuka / Kazé manga, collection Seinen- 29 janvier 2009 – 7,95 €

Sélection officielle Angoulême 2010

Enregistrer un commentaire