Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 26 février 2010

Auteur BD : joyeux anniversaire Jean Teulé !

Plus de 25 années après avoir été récompensé à Angoulême par la critique BD, à sa grande surprise, pour l’album Bloody Mary [Prix des Chroniqueurs BD 1984, ancêtre du Grand Prix de la Critique de l’ACBD], Jean Teulé revient à la BD. L’adaptation en bande dessinée de son célèbre roman le Montespan [éditions Julliard] par Philippe Bertrand était en effet sélectionnée hors compétition par le dernier festival d'Angoulême. Tandis que le dessinateur et adaptateur Philippe Bertrand était en convalescence, Jean Teulé a enchainé les rencontres avec le public et la presse. Pour Auracan.com, j'en ai profité pour rencontrer le comédien, auteur polyvalent et talentueux, qui fête aujourd'hui ses 57 ans, qui a écrit, et dessiné, pour la BD, la télévision, le cinéma et mène aujourd’hui une très belle carrière de romancier. Et surtout fait un retour très remarqué dans le 9e art… Vous retrouverez l'ensemble de l'interview sur Auracan.com avec un extrait et quelques autres visuels sur ce blog.

Quel est aujourd’hui votre regard sur la bande dessinée ?
Je trouve qu’il y a vraiment de nombreux jeunes dessinateurs bourrés de talent. Je dis parfois cela aux dessinateurs de ma génération et ça les énervent un petit peu, mais je trouve qu’ils sont plus doués et plus intelligents que nous, qu’ils font des choses plus gonflées. Notre génération était plus infantile et là ils sont plus adultes. Quand je le dis aux jeunes dessinateurs, ils sont mignons : la plupart du temps ils me répondent que c’est parce que notre génération a fait ceci que notre génération peut faire cela ! Je trouve Je ne mourrai pas gibier d’Alfred, Robinson Crusoë de Christophe Gaultier ou Amours fragiles de Philippe Richelle et Jean-Michel Beuriot vachement bien, ou ce que font des gens comme Manu Larcenet, Riad Sattouf, Joann Sfar ou Christophe Blain… J’en oublie, mais il y a vraiment beaucoup de jeunes auteurs très doués. Je suis très curieux de la BD actuelle !

Vous auriez alors envie de continuer d’écrire de nouveaux scénarios de BD ?…
Les éditeurs me le demandent beaucoup. J’avoue qu’écrire pour Florence Cestac m’avait bien plu. C’était la première fois. Je faisais même le découpage, les cases, la place des bulles, etc. Envoyer cela à une dessinatrice et recevoir les pages mises en images, c’est un plaisir ! Mais bon là, je dois écrire un prochain roman, mais dans l’absolu, oui je me verrais bien réécrire des scénarios de bande dessinée, mais plus dessiner, plus faire d’image. Ça, c’est fini. Le problème, une vie n’est pas assez longue ; il m’en faudrait trois ou quatre ! Il y a tellement de choses que j’aurais aimé faire dans une vie, mais je n’aurai pas le temps...

Propos recueillis par Manuel F. Picaud en janvier 2010
Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation préalable
Extraits de l'album le Montespan
© Bertrand - Teulé / Delcourt
Photo Jean Teulé à Angoulême en janvier 2010 © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Remerciements à Emmanuelle Klein


Enregistrer un commentaire