Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 11 février 2010

Dessinateur BD : joyeux anniversaire Jean-Christophe Thibert !

Jean-Christophe Thibert fête aujourd'hui ses 41 ans. Après une première série BD le Marteau des Sorcières dans la collection Loge noire, il s'est lancé toujours chez Glénat et directement avec Didier Convard dans une grande série à héros Kaplan & Masson qui se déroule à la fin des années 50 et dont il prépare le T.2. Prochainement sera publié sur Auracan.com l'entretien complet que j'ai eu, en compagnie de Brieg F. Haslé, avec ce dessinateur talentueux et élégant, fort d’une ligne claire très aboutie.


Après des débuts comme illustrateur notamment pour des livres jeunesse pour Magnard ou Nathan et dans la publicité, Jean-Christophe Thibert s’est lancé tardivement dans la bande dessinée. Parisien pendant 17 ans, il est aujourd’hui installé à Angers. En 2003, il signe sa première série dans la collection la Loge noire chez Glénat. Les deux tomes du Marteau des Sorcières scénarisés par Siro constituent un succès d’estime. Avec le directeur de la collection Didier Convard, il entame un nouveau départ et une série promise à un bel avenir, les Aventures de Kaplan & Masson, un genre de Blake et Mortimer à la française comme la présentait le scénariste lui-même.

Le premier tome est plutôt orienté contre le nucléaire. Le deuxième tome traite du néonazisme ?
C’est un peu cela en effet. Les groupes néonazis vont parasiter la vie en Amérique du Sud. On va pas aller là-bas mais montrer comment ils ont envie de réinstaller le pouvoir en Europe occidentale – c’est le côté un peu fantastique du scénario – mais surtout la grosse différence de ton par rapport au premier tome, ce sera l’humour avec des nazis franchement ridicules. Il va y avoir un faux Hitler qui va avoir à ses basques tous les services secrets de la planète. L’histoire va se passer essentiellement à Venise et à Rome. Dans le troisième tome, l’action se passera beaucoup en Suisse et à Berlin.

Plus d’humour à la manière britannique comme le manie très bien Didier Convard.
Oui sans doute mais aussi à la Blake Edwards ou – c’est ma touche personnelle dans le dessin - à la manière de Jacques Tati, cinéaste immense dont je suis fan absolu. J’apprécie son élégance, sa qualité de photographie exceptionnelle et un sens de la couleur extraordinaire.
______________
Photo à Saint-Malo en octobre 2009 © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Extrait de l'interview © Picaud – Haslé / Auracan.com

Extrait du T.1 des Aventures de Masson et Kaplan - planche 1 © Thibert – Convard / Glénat
Enregistrer un commentaire