Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 9 février 2010

Echos du Festival BD de Vincennes

Le premier festival BD de Vincennes pouvait cumuler les inconvénients : un temps maussade, une date positionnée juste une semaine après Angoulême, des délais d'organisation très court et un lieu un peu excentré. Pourtant, la fête était au rendez-vous et le public n'a pas hésité à défier ces quelques obstacles pour découvrir l'Hippodrome de Vincennes et participer au lancement de ce nouveau rendez-vous annuel. D'après les organisateurs, la fréquentation du lieu a dépassé de quelques milliers des après-midis de courses habituels.

Paul Drouin, Greg Blondin, Jean Van Hamme, Olivier Perrard (DG de Dupuis)
José-Louis Bocquet, Jean Van Hamme, Philippe Francq

Pendant que se déroulaient les courses de trot sur l'hippodrome, toutes aux couleurs des partenaires de l'événement, les turfistes et les fans de BD se retrouvaient dans le même hall, les uns courant vers les guichets de paris, les autres se bousculant sur les stands des éditeurs ou des attractions. Dimanche, certains étaient arrivés à 8h00 pour se faire signer leurs albums par Philippe Francq et Jean Van Hamme. Ces derniers sont venus comme prévu sur leur stand vers 16h00 après avoir remis le Grand Prix Largo Winch, la course la plus prestigieuse de la journée. Les enfants pouvaient se rendre au salon de maquillage tandis que les parents pouvaient combler leur attente de précieuses dédicaces en jouant quelques chevaux gagnants ! Les plus jeunes pouvaient aussi participer à l'atelier BD de Benoît du Peloux, le spécialiste équestre dans le genre humour chez Bamboo. Il était possible de trouver un numéro spécial et gratuit du journal Spirou. Le stand de la Galerie et de l'Editeur Daniel Maghen était tenu par des volontaires de la Croix Rouge. Une vente aux originaux aux enchères est prévue en septembre au profit de cet organisme humanitaire.

Huguette Van Hamme et Daniel Maghen, José-Louis Bocquet, Benoît du Peloux
Catel,
remise du Grand Prix Spirou, atelier de maquillage

Le résultat commercial a largement dépassé les attentes de la Fnac qui a dû complètement réapprovisionner son stand dans la nuit de samedi à dimanche. Les organisateurs comptent en 2011 occuper une surface plus importante que le hall de 5000 m2 qui est apparu noir de monde en permanence. Ce sera sans doute indispensable pour élargir le nombre d'éditeurs. Ils n'étaient que cinq cette année : les éditions Dupuis, de la Gouttière, du Signe, Daniel Maghen et Bamboo. Et pour organiser des expositions dignes de ce nom. Des axes de progrès pour faire de ce lieu l'incontournable rendez-vous bédéphile francilien du début d'année.

Paul Drouin, Fabrice Tarrin, Catel
Benjamin Lacombe, grooms en Spirou, Jean Van Hamme, Philippe Francq

Photos prises le 7 février 2010 © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire