Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 23 mars 2010

BD : les Aigles décapitées - T.22 - de Michel Pierret

Jeu de piste...

La saga médiévale, les Aigles décapitées, poursuit son étonnante longévité dans la collection historique Vécu chez Glénat. Depuis 20 ans, Michel Pierret participe à cette série créée par Jean-Charles Kraehn. D'abord comme dessinateur à partir du T.5 aux côtés du créateur puis d'Erik Arnoux, puis comme auteur complet depuis le T.19. Il supervise même les couleurs informatiques réalisées par son fils Maxime et Lisbeth Renardy. Cet épisode semble dénouer l'intrigue mouvementée des tomes précédents.

Tandis que Sigwald tente de retrouver avec Clotilde le Trésor qui avait été confié par les Templiers à son père Hugues de Crozenc. Or celui-ci a été enlevé par son pire ennemi Al Mansour et son nouvel équipage autour de l'ancien croisé, Messire de Loris. Après avoir trouvé ce qu'il cherchait et demandé à Clotilde de rapporter la fameuse main du prophète à l'Auberge voisine et de l'y attendre, Sigwald se lance à la poursuite des ravisseurs. Très vite, leur chemin laisse de sanglantes traces. Heureusement pour Sigwald, sa rencontre du très jeune et plein de ressources Eloi va lui permettre de remonter la piste...

En cette fin d'hiver 1662; l'atmosphère est sombre, ce que les couleurs peu lumineuses accentuent. L'auteur n'épargne rien à ses héros, et ses lecteurs. Le cheminement des protagonistes plonge dans les horreurs du Moyen-âge. Il a parfois l'impression de tourner en rond entre le village, l'abbaye ou la maison de la rebouteuse dans la forêt. Mais malgré l'apparente facilité à franchir tous les obstacles, l'intrigue se lit avec aisance grâce à un dessin dans la ligne des épisodes précédents.

Le prochain épisode annonce la Dernière Croisade.
_____________
8.1 Bouton     Commandez 100-30

Les Aigles décapitées - T.22 : Sigwald - de Michel Pierret - Glénat, collection Vécu - 18 mars 2010 - 9,40 €
Enregistrer un commentaire