Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 6 mai 2010

BD : Quai d'Orsay - Chroniques diplomatiques - de Christophe Blain et Abel Lanzac

Les dessous de la politique internationale

La politique française ne cesse d’intéresser les auteurs de bande dessinée. Que ce soit sous forme de fictions telles Elysée République de Rémy Le Gall et Frisco chez Casterman, Sisco de Thomas Legrain et Benec au Lombard ou Mortelle Riviera des époux Bartoll et Thomas Legrain chez Glénat. Ou que ce soit sous forme de pamphlets humoristiques autour du président de la République actuel comme les récents Aventures de Sarkozix de Wilfrid Lupano, Guy Delcourt et Bruno Bazile chez Delcourt, Conte de fées à l’Elysée de Jul chez Vent des Savanes ou Sarko, le kit de Survie de Charb chez 12 bis. Dargaud propose un album totalement atypique sur un ex-ministre des Affaires étrangères, Dominique de Villepin. Certes, les noms des protagonistes et des pays sont tous modifiés, mais le lecteur ne sera pas dupe. A l’œuvre Christophe Blain aidé d’un mystérieux Abel Lanzac, un trentenaire ex-membre de plusieurs cabinets ministériels selon les informations communiquées par l’éditeur.

Étudiant en fin de thèse, Arthur Vlaminck a l’opportunité de travailler pour le ministre Alexandre Taillard de Vorms. Son nouveau métier : rédiger les discours de l’ambitieux et bouillonnant personnage. Entouré d’une multitude de conseillers, voici le jeune homme tentant de se faire une place dans ce monde trépidant du Quai d’Orsay. Dans le prestigieux bureaux du Ministère des Affaires étrangères, tel qu’il apparaît en couverture, se cache un animal politique imbu de lui-même, insaisissable ou presque. Car malgré son intelligence, sa culture et son sens politique, il est difficile à suivre et comprendre. Au point de harceler son équipe, au minimum l’épuiser à faire et refaire ses discours dont personne ne comprend le sens véritable.


Les auteurs traduisent avec acuité ces montées d’adrénaline et de testostérone dans les coulisses du pouvoir
. Ils parlent en semblant bien connaître le sujet et brossent un portrait atypique mais crédible du fonctionnement ministériel. Quelques pointes d’humour, pas mal de stress. Des hauts et des bas. Le lecteur vit à toute allure tous ces moments du quotidien du ministre et ses conseillers. La succession de cases, centrées sur les personnages, donnent ce rythme nerveux à la lecture. L’incroyable expressivité des personnages à la limite de la caricature appuient encore cet effet de fluidité.
_______________________
8.1 Bouton             Commandez 100-30
Quai d'Orsay - T.1 : Chroniques diplomatiques - de Christophe Blain et Abel Lanzac - Dargaud - 7 mai 2010 - 15,50 €
Enregistrer un commentaire