Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 10 juin 2010

Manga : Pluto – T.1 – d’après Osamu Tezuka par Naoki Urasawa

Un thriller de robots

Les Japonais sont devenus incontestablement les champions des robots. Habitant un pays vieillissant et refusant l’immigration, ils développent des machines de plus en plus performantes capables de remplacer la main d’œuvre manquante. Ils imaginent un monde à peine futuriste où des androïdes assisteraient les humains dans leur quotidien comme dans des métiers les plus divers…

Naoki Urasawa et son co-auteur Takashi Nagasaki franchissent ce pas en créant ce spin-off de la série culte Astroboy d’Osamu Tezuka. Ils signent une nouvelle série Pluto, extrapolation de l’épisode le Robot le plus fort du monde et proposent un polar sombre. Tout démarre par des crimes perpétrés contre le robot très sophistiqué Mont-Blanc et un éminent chercheur. L’enquête difficile est confiée à un Gesicht, un inspecteur allemand d’Europol, robot de la dernière génération au visage humain comme l’indique la traduction de son nom. Seul un robot semble capable de tels actes. Pourquoi ?

Le premier épisode campe l’histoire et laisse entrevoir que les sept robots les plus évolués dont l’inspecteur Gesicht sont menacés par le mystérieux serial killer. Les auteurs réussissent à faire percevoir une certaine humanité à des robots qui se marient ou désirent jouer du piano. Une fois commencé le manga, le lecteur est entraîné à vives allures dans l’enquête qui le mène dans plusieurs villes d’Europe fédérale en Allemagne, en Ecosse ou en Turquie. Dans ce monde futuriste fascinant imaginé par Tezuka, il a hâte de comprendre la menace réelle qui semble lié à la dernière guerre d’Asie centrale. La série en huit tomes interroge aussi sur l’humanité, la violence et la guerre.

Palpitant et intelligent
_______________
8.1 Bouton                Commandez 100-30
Pluto – T.1 – d’après Osamu Tezuka par Naoki Urasawa et Takashi Nagasaki supervisés par Macoto Tezca avec la collaboration de Tezuka Productions - Kana – janvier 2010 (T.2 en février, T.3 en avril et T.4 en juillet 2010) - 7,35 €
Lauréat du Prix Asie-ACBD 2010
Enregistrer un commentaire