Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 17 juillet 2010

Auteur BD : bref hommage à Bernard Giraudeau.

Une nouvelle disparition vient endeuiller les 7e et 9e arts. Romancier, scénariste, acteur, réalisateur et producteur, Bernard Giraudeau s’est éteint ce matin des suites d’un cancer. L’homme courageux se battait depuis dix ans contre la maladie, soutenait plusieurs instituts de recherche et de traitement et un site Internet la maison du cancer pour aider d’autres personnes à le faire. Christian Cailleaux avait adapté en BD en 2008 et chez Casterman le roman R97, les hommes à terre de ce grand navigateur. Lire à ce propos l'interview de Cailleaux publiée par Brieg F. Haslé en mars 2008 sur Auracan.com. Les deux auteurs préparaient d'ailleurs un nouvel ouvrage commun à paraître au premier semestre 2011 chez Dupuis : Les longues traversées (collection Aire Libre).

Né le 18 juin 1947 à La Rochelle, Bernard Giraudeau a toujours été attiré par la mer. Il passe par l'École des apprentis mécaniciens de la flotte dans la Marine nationale, embarque sur le porte-hélicoptères Jeanne d'Arc, la frégate Duquesne, puis le porte-avions Clemenceau et fait ainsi plusieurs tours du monde. Il est d’ailleurs le parrain de la promotion 2010 « Frégate Thétis » de l’école des mousses.

Bernard Giraudeau quitte la marine pour se lancer dans une carrière de comédien après une formation au Conservatoire où il décroche le 1er prix de comédie classique et moderne. En 1973, il débute à l’écran Jean Gabin et devient vite un des acteurs les plus connus du cinéma et du théâtre français. Il joue dans plus de 50 films au cinéma, 20 téléfilms et 18 pièces de théâtre, Il ne se contente pas de jouer mais réalise aussi 4 films dont l’Autre et 4 carnets de voyage. Et naturellement il se lance dans l’écriture et publie 10 romans ou récits. Face à la maladie découverte en 2000, il change de rythme, apprend à mieux se connaître et partage son expérience tout en soutenant l’Institut Curie et l’Institut Gustave Roussy.

Reconnu par le public et ses pairs, Bernard Giraudeau a marqué à juste titre des générations de spectateurs et de lecteurs, pour son élégance et son romantisme, son émotion et sa séduction qu’il dégageait, son goût du voyage et son authenticité. La rédaction d’Auracan.com s’associe au deuil de sa famille, Anny Duperey et leurs filles Gaël et Sara.
___________
Photo © Stéphane de Sakutin / AFP
Enregistrer un commentaire