Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 14 juillet 2010

Auteur BD : happy BéDay André Taymans !

André Taymans célèbre aujourd’hui ses 43 ans. L’auteur belge s’est fait une spécialité de reprendre des séries mythiques de la BD franco-belge comme Lefranc de Jacques Martin ou Sybilline de Raymond Macherot, tout en développant sa propre série Caroline Baldwin. Il participe au dessin du T.1 d’Ella Mahé, la nouvelle série en 4 tomes sur l'Égypte de Maryse et Jean-François Charles à paraître chez Glénat à partir d’octobre avec un dessinateur invité dans chaque épisode.


Diplômé de l’école de Saint-Luc, André Taymans a très jeune su qu’il était fait pour la BD. Avec déjà de nombreux albums à son actif, on pourrait classer ses réalisations autour de 3 thèmes ou genres.
  • Le genre policier masculin démarré à la sortie de l’école en 1990 avec une adaptation de Néro Wolfe pour les éditions Lefrancq avec J.C. de la Royère, puis Sam Griffith sur un scénario de Di Giorgio et Bob de Groot aux éditions Alpen et Alex Nora sur un scénario de Gabrielle Borile et Chantal Heuvel aux éditions du Lombard. Et plus récemment, il s’est laissé convaincre de poursuivre la série Lefranc chez Casterman. Après le Maître de l’Atome, sur un scénario de Michel Jacquemart, il endosse le scénario de Alain de Kuissche et réalise dans un temps record le récent Londres en péril et réitère en juin 2010 avec le Châtiment toujours en collaboration avec Erwin Dreze mais cette fois écrit par Patrick Delperdange, avec qui il avait signé la série Mac Namara et illustré Assassine ou la Toison d’or.
  • Des aventures policières de héroïnes aux éditions Casterman avec en 1992 le démarrage des Aventures de Charlotte (5 tomes) avec Rudi Miel, puis en solo à partir de 1996 les Aventures de Caroline Baldwin dont il signe 14 albums dont Free Tibet en avril 2010 aux côtés du coloriste Bruno Wesel. Caroline Baldwin est sans doute la seule héroïne séropositive d’une grande série BD. A noter la parution en mai 2010 pour 20,00 € seulement d’un tirage spécial de Free Tibet par Flouzemaker contenant l’album sous forme de crayonnés, 2 histoires inédites et un CD audio du groupe Feel the Noizz avec un morceau hommage Caroline Baldwin. Par ailleurs, il avait démarré en 1999 chez Glénat les filles d’Aphrodite avec Corinne Jamar au scénario (3 tomes) et en 2004 chez Casterman comme scénariste la Fugitive avec Éric Lenaerts au dessin (3 tomes). A noter aussi le récit complet Ban Manis paru en 2009 aux éditions Flouzemaker
  • La BD « jeunesse » avec série Bouchon, le petit cochon (4 tomes) sur un scénario de Di Giorgio à partir de 1995, puis d’autres titres comme les tribulations de Roxane pour le magazine OKAPI. J’y classerais également Sybilline même si le public dépasse bien largement les plus jeunes.

Capable du meilleur dessin à la croisée de la ligne claire et de l’école Dupuis, André Taymans s’impose comme un des dessinateurs belges majeurs. Il est annoncé au Château-Gontier en Mayenne les 2 et 3 octobre 2010. Il a ouvert un blog très intéressant en 2010 et l’alimente régulièrement : andre.taymans.over-blog.com. En attendant de le croiser, je lui souhaite un joyeux anniversaire !
_______________
Photo André Taymans en dédicace à Buc en 2007 © Manuel F. Picaud /Auracan.com

Enregistrer un commentaire