Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 23 juillet 2010

Auteur et éditeur BD : happy BéDay Hervé Richez !

Hervé Richez fête aujourd’hui ses 43 ans. Originaire du Nord, ce scénariste vedette des éditions Bamboo en est devenu directeur éditorial des collections Grand Angle et Focus. Alors qu’il poursuit ses séries réalistes commencées, il envisage en tant que scénariste plutôt des projets dans l’humour chez Bamboo, mais aussi chez d’autres comme Dupuis ou Vents d’Ouest. Forcené de travail, passionné par son métier et détestant se mettre en avant, il s’est forgé une solide réputation dans cet univers du 9e art. En 2010, il répondait à mes questions pour une double interview pour le site Auracan.com. En voici un nouvel extrait pour l'occasion.



À côté de vos fonctions de directeur de collection chez Bamboo, vous trouvez le temps de poursuivre une carrière de scénariste…
J’ai de moins en moins de temps pour écrire. J’essaye de réaliser quatre albums par an. Je continue surtout dans l’humour. En réalisme, je termine prioritairement les séries en cours. Le Messager par exemple était prévu dès le début en six tomes. Je pourrais éventuellement continuer, mais je crois que Mig a envie de passer ensuite à un projet plus fun, plus semi-réaliste. Le T6 devrait paraître à la rentrée. On va aussi vraisemblablement conclure la série Sam Lawry avec le T6. La série Groom Lake quant à elle s’arrête car elle n’a pas trouvé son public, sans doute parce qu’elle n’avait pas de héros identifié. Du coup, nous avons demandé à Jean-Jacques Dzialowski de partir sur une nouvelle série qui sera animée par Xavier Bétaucourt au scénario.


Outre la série Les poulets du Kentucky chez Dupuis avec Olivier Saive et les Dézingueurs chez Bamboo, voici les autres projets qu’il présentait :
Je commence une nouvelle série sur une famille mafieuse chez Bamboo avec Stédo, le dessinateur des Pompiers. Là encore, Stédo est un ami et ça fait presque dix ans qu’on essaie de monter un projet ensemble. Ça me réjouit d’y être enfin parvenu ! Avec cette série, je reviens à mes anciennes amours d’humour gentiment méchant et en même temps grand public. J’avais fait l’Effaceur chez Vents d’Ouest avec Henri Jenfèvre. Je suis aussi en train de monter un projet avec Laurel dont le blog Un Crayon dans le cœur est assez connu. Laurel a beaucoup de talent, une grande modernité et un sens du cartoon assez rare. Nous n’avons pas encore d’éditeur pour le moment. J’écris aussi avec Christophe Cazenove une série chez Bamboo qui s’appelle les Fondus dont chaque tome est réalisé par un dessinateur différent. C’est en quelque sorte une terre d’accueil pour un auteur qui a envie, le temps d’un album, de changer d’air sur sa série. On a ainsi pu faire un album avec Pierre Seron [les Fondus de la pêche], l’idole absolu de Christophe, ou avec Éric Maltaite [les Fondus de la Glisse] avec qui j’avais failli travailler chez Glénat ou encore Roger Widenlocher avec qui nous ferions volontiers un nouvel album ! Après les Fondus de la moto avec Bloz qui marche très bien et qui va voir un T2 paraître en mai, Philippe Larbier dessine les Fondus du jeu. Philippe est aussi fou qu’attachant que grand dessinateur, c’est une de mes nouvelles idoles !

Pour aller plus loin, je vous invite à relire l’interview dans son intégralité et consulter le billet rédigé l’an passé sur ce blog : bd75011.blogspot.com/2009/07/joyeux-anniversaire-herve-richez.html. Hervé Richez a participé au Festival BD de Lyon où il a remis les prix du concours Grand Angle / Ecole Emile Cohl et le Festival, ainsi qu’au festival de Contern au Luxembourg. En attendant de le recroiser, je lui souhaite un excellent anniversaire avec toute mon amitié !
______________
Photo Hervé Richez au Festival BD de Lyon en juin 2010 © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire