Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

vendredi 30 juillet 2010

BD : Disparitions -T.4 - de Jacques Mazeau et Pierre Wachs

Esotérisme et voyage dans une autre dimension

Glénat s’est fait dans les années 2000 une double spécialité : les récits ésotériques notamment avec sa fameuse collection Loge noire et le Triangle secret de Didier Convard et les aventures autour du voyage dans le temps comme Voyageur de Pierre Boisserie et Eric Stalner ou Uchronie(s) d’Eric Corbeyran. La série Disparitions retrouve cette double dimension, sous forme d’un polar évoluant dans la ville rose et ses environs. Elle s’intéresse à une mystérieuse Loge muette qui cherche à entrer dans le deuxième monde imaginé par les Cathares. Il s’agit d’une adaptation en BD du roman l’Or des Maures de Jacques Mazeau porté au petit écran sur France 3 avec Didier Convard sous ce titre Disparitions.

Une officine secrète tente d’entrer en contact avec un monde parallèle. Comprenant des notables comme le juge Barrot et des agents au service de l’Etat comme le colonel Legendre de la DGSE, elle n’hésite par à utiliser des cobayes humains pour ses expériences. Mais l’affaire s’est compliquée après la découverte d’une jeune femme droguée dans une grotte du massif du Loubier, aux environs de Toulouse. L’enquête confiée à un expert de la dérive sectaire, le Commandant Antoine Deslambres, découvre peu à peu, avec son équipe de fins limiers et son ex amie, la psychiatre handicapée Claire Etxebarra, un monde obscur où se marient science, occultisme, manipulation et crime. Parviendront ils à arrêter à temps cette odieuse machination ?

Ce travail de commande pour accompagner la série sur France Télévision dont le succès a été modéré était-il nécessaire ? Pas sûr. Même en confiant l’illustration à deux dessinateurs Ersel et Pierre Wachs, la série BD ne pouvait se terminer en même temps que la série TV diffusée en 2008. Prenant quelques libertés avec le scénario de télévision, elle pouvait permettre d’approfondir cette histoire complexe, tout en correspondant à certains thèmes de prédilection de l’éditeur. Finalement ce quatrième et dernier tome vient heureusement conclure cette histoire parfois trop caricaturale en répondant à la plupart des questions posées et ouvrant sur un nouveau mystère. Pour ces raisons il est le meilleur des quatre tomes, par ailleurs bien servi par un dessin classique bien huilé de Pierre Wachs qui avait ouvert avec le T.1.

Pour les adeptes du Catharisme et de la théorie du complot.
__________
8.1 Bouton                Commandez 100-30
Disparitions -T.4 - de Jacques Mazeau (scénario), Bruno Pradelle et Remy Langlois (couleurs) et Pierre Wachs -(dessin) Glénat , collection Investigations - 9 juin 2010 - 9,40 €
Enregistrer un commentaire