Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 22 juillet 2010

Revue de presse BD été 2010 : Pilote HS n°3 spécial cinéma

Pilote est le luxueux magazine BD des éditions Dargaud. Il paraît aujourd’hui au gré de l’inspiration. Le numéro de l’été paru le 17 juin 2010 tourne autour du cinéma. Avec une couverture signée Jul immortalisant une célèbre scène de cinéma de Marilyn Monroe dont la jupe se soulève en passant au dessus d’une grille d’aération. Rappelez-vous, c’était dans Sept ans de réflexion. La thèse du journal est que la BD est devenue la nouvelle star du 7e art.

Pas faux ! Il suffit pour s’en convaincre d’observer le nombre de BD passées sur grand écran comme Astérix, Lucky Luke, Largo Winch ou Persépolis, ou encore le Petit Nicolas, Adèle Blanc Sec et les Petits ruisseaux ou à venir le Chat du Rabbin. A l’inverse, il existe même une collection BD, Grand angle dont le slogan est « la BD comme au cinéma ». Alors 120 auteurs, réalisateurs et dessinateurs proposent leur vision de ces liens entre 7e et 9e art. Particulièrement inspirés ils proposent 128 pages de lecture passionnante allant de l’humour caustique à la réflexion grave, en passant par la nostalgie et le témoignage. Le tout pour seulement 7,90 €, soit bien moins que le prix d’un album collectif.


Difficile de citer tous les intervenants qui évoquent le cinéma. Blutch le voit comme du « théâtre en conserve », une « supercherie suprême » René Pétillon s’amuse à imaginer des adaptations improbables de BD par des réalisateurs connus. François Morel et François Boucq font rencontrer Astérix et Obélix chez Drucker dans sa célèbre émission du dimanche où sont conviés les héros populaires de la BD et Jul imagine Cannes devenu le festival du cinéma et de la bande dessinée. C’est doublement savoureux. Martin Veyron brocarde ce cinéma qui puise son inspiration parmi les scénaristes de BD. Là aussi très inattendu. Hervé Bourhis s’intéresse aux moustaches des acteurs. Floc’h commente ses affiches de films tandis que David Prudhomme propose des affiches des BD adaptées au cinéma. Florence Cestac est nostalgique du Royal, la grande salle de cinéma d’antan pendant que Moebius est hanté par le ciné alors qu’il regarde un match de foot à la télé. Émile Bravo explique les points commun du 7e et 9e art pendant que Stan & Vince réalisent une planches de 24 images seconde. Jean-Claude Mézières et Pierre Christin témoignent de la difficulté de faire un film et Annie Goetzinger sur une tentative de préface par Simone Signoret de son album Casque d’or. Il faut encore citer Robert Crumb ou Bastien Vivès, les premières images du prochain film le Chat du Rabbin de Sfar…

deux planches du magazine Pilote © René Pétillon / Dargaud

Participent aussi
la fille du créateur d’Astérix, Anne Goscinny plutôt très satisfaite des adaptations BD au cinéma, Alain Chabat ou Gustave Kerven (Groland) vus par Hugo Cassavetti et illustrés par Liberatore ou Pascal Rabaté, Gotlib qui signe un exposé sur la Grande Embrouille, le cinéaste Patrice Lecomte qui prépare l’adaptation du roman de Jean Teulé, le Magasin des suicides et s’exprime sans langue de bois. Enki Bilal propose de la technique ou comment faire un bon casting. Jean-Pierre Dionnet évoque le cinéma asiatique. La journaliste et auteure Marie-Ange Guillaume disserte avec humour sur le sujet et découvre que le 8e art serait les « arts médiatiques »… quand Thierry Smolderen discourt très sérieusement sur les « liens de sang entre BD et ciné ».


Un numéro bien conçu à dévorer pendant l’été entre un album sur la plage et une séance de cinéma climatisée ! Vous pouvez feuilleter les premières pages en suivant ce lien : playerbd.dlpdomain.com/pilote-juin-2010.html.
Enregistrer un commentaire