Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mercredi 18 août 2010

Auteur BD : happy BéDay Annie Goetzinger !

Élégante et charmante, Annie Goetzinger est l’une des premières femmes reconnues dans le monde très masculin de la bande dessinée franco-belge. Elle fête aujourd’hui son anniversaire. En 2009, elle a publié le T.6 de l’Agence Hardy et participé à l’ouvrage illustré collectif des Correspondances de Pierre Christin toujours chez Dargaud.


Née à Paris, Annie Goetzinger aurait voulu être dessinatrice de mode. Ses études à l’école des Arts Appliqués la conduisent à essayer la BD et la voilà rapidement chez Pilote, puis d’autres magazines BD. Primée à Angoulême en 1975 pour son premier album Casque d’Or, elle a connu son premier succès grand public avec la série Felina sur un scénario de Victor Mora dont un somptueux portfolio est paru en début d’année par BD’Empher. En solo ou surtout avec Pierre Christin, elle réalise à partir de là de nombreux albums sur des thèmes sociaux, historiques ou policier. Notamment de superbes Portraits souvenirs, et sa série du moment, l’Agence Hardy (Dargaud), une série au cœur de l’actualité européenne de la fin des années 50 dont le T.6, Boulevard des Crimes (initialement titré Au Théâtre ce soir), est paru en octobre 2009.

Annie Goetzinger est l’une des premières à aborder le sida en BD dans l’Avenir perdu sur un texte écrit par Jonsson en 1992. Illustratrice de presse dans la Croix, ses dessins ont été repris dans un somptueux Regard des Jours sur des textes de Bruno Frappat. Elle dessine plus souvent des histoires complètes comme la Diva et la Kriegspiel ou un le roman graphique le Tango du disparu réédité dernièrement chez Flammarion. La dessinatrice répondait en fin 2008 à une interview parue sur Auracan.com. Je lui souhaite un excellent anniversaire.
___________

Photo à Quai des Bulles - festival de BD de Saint-Malo en 2008 © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire