Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 5 août 2010

Scénariste BD : interview de Jean-Christophe Derrien sur Poker

Au cours du premier semestre 2010, Jean-Christophe Derrien a répondu aux questions d'Auracan.com. Il parle notamment de la série Poker avec des visuels exclusifs du T.2. Après un premier extrait consacré à son autre série en cours Résistances, voici un nouvel extrait consacré à Poker, avec Simon Van Liemt au dessin (photo à Angoulême en janvier 2010 © Manuel F. Picaud / Auracan.com). Les deuxièmes tomes de ces séries sont en préparation. L'intégrale de l'entretien se retrouve bien naturellement sur le site Auracan.com.

Poker T.2 - extraits en exclusivité de la planche 33 © Van Liemt - Derrien / Le Lombard

Poker est une série prévue en trois tomes.
En fait on a effectivement signé au Lombard pour trois albums. L’idée de Poker a évolué en cours d’écriture. Nous souhaitons aujourd’hui faire des diptyques un peu comme Largo Winch. Le premier se passe en France et à Monaco. Les 3 et 4 se passeraient à Las Vegas. Ainsi à chaque fois l’histoire se termine, avec un fil rouge sur toute la série. Nous espérons continuer au-delà, montrer des endroits un peu exotiques comme Macao, l’Australie, Prague, les Caraïbes... Le prochain tome devrait sortir pour Angoulême 2011.

Poker T.2 - extraits en exclusivité de la planche 16 © Van Liemt - Derrien / Le Lombard

Vous vous êtes documenté en allant sur place ?
Je vais sans doute aller une semaine à Las Vegas fin 2010 pour prendre des photos. Je n’en ai pas vraiment besoin pour écrire l’intrigue du prochain diptyque mais je ressens le besoin de m’imprégner de l’ambiance pour faire en sorte que ce soit le plus réaliste possible. En fait aujourd’hui j’ai davantage envie d’écrire des histoires qui s’imprègnent de la réalité. Ça m’intéresse d’entrer dans un univers que je ne connais pas et d’apprendre des choses tous les jours. Comme lorsqu’on rentre dans le jeu World of Warcraft, il y a plein de mots qu’on ne comprend pas. Quand je vais sur des forums de poker, parfois je ne comprends rien du tout. Au début, on pensait d’ailleurs ajouter un lexique, mais l’éditeur a estimé que ce n’était pas obligé. On a finalement opté par simplement montrer les choses. Avec 54 pages, le tome 1 nous a laissé de l’espace pour montrer des scènes de poker plus longues. Mais le T2 ne fera plus que 46 pages pour sortir un album par an et contiendra moins de scènes de poker pur, mais plus des ambiances de poker. On essaye aussi de varier les points de vue, mais le but n’est pas de montrer le jeu lui-même mais davantage les péripéties d’un joueur de poker et de développer toujours plus l’intrigue policière.


Propos recueillis par Manuel F. Picaud
entre janvier 2010 à Angoulême et juillet 2010
Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation préalable
© Manuel F. Picaud / Auracan.com
Remerciements à Diane Rayer et Sophie de Saint-Blanquat
Enregistrer un commentaire