Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 28 septembre 2010

Dessinateur BD : happy BéDay Christian Denayer !

Le dessinateur belge Christian Denayer célèbre aujourd’hui son 65e anniversaire. Toujours aussi motivé, il poursuit les aventures de Wayne Shelton chez Dargaud avec plaisir. Le nouvel épisode est prévu cet automne pour le 5 novembre 2010, quelques jours après la deuxième intégrale de la série. La nouveauté 2010 est le retour de Jean Van Hamme au scénario, officieusement à la demande de l’épouse de ce dernier qui apprécie ce héros plus mûr au charme réel (un autoportrait du scénariste ?). Et Christian Denayer d’ajouter que Jean Van Hamme prend plaisir à raconter ses aventures ! « Il s’amuse donc il n’est pas contraint ! », me confiait-il l’an passé. Ce spécialiste de la BD d’aventures et réaliste, notamment avec des beaux engins, mais aussi de la faune, Christian Denayer reste une valeur sure comme en témoigne le niveau des ventes de ses albums (au moins 140.000 pour le dernier épisode). Le Lombard poursuit par ailleurs la réédition de son ancienne série les Casseurs alias Al & Brock.


Christian Denayer a commencé à 18 ans aux côtés des plus grands comme Jean Graton pour les décors, les voitures et les couleurs de Michel Vaillant en 1962 ou Tibet (Ric Hochet) en 1967. Deux ans plus tard, il démarre sa carrière « solo » avec André-Paul Duchâteau : Yalek (7 albums), Alain Chevallier (17 albums) et Al & Brock, les Casseurs (21 albums). Dans sa bibliographie, il faut ajouter TNT, adaptation d’un roman de Lou Durand et Gord sur un scénario de Franz. Il s’est essayé à un autre genre plus ado avec sa série Génération Collège (5 albums). Christian Denayer se demande avec humour s’il a été « vacciné à l’huile de ricin » tant il apprécie les belles mécaniques depuis son enfance. Il a très tôt fréquenté les salons de l’auto où il s’émerveillait devant les belles américaines.


Depuis 2001, Christian Denayer dessine Wayne Shelton, personnage qu’a créé Jean Van Hamme presque sur mesure. La série connaît un succès commercial qui ne se dément pas malgré la reprise du scénario par Thierry Cailleteau. Cette dernière collaboration fut très différente qu'avec Jean Van Hamme. Après cinq albums, Jean Van Hamme a décidé au printemps 2009 de revenir dans la série. Le nouvel album signe le retour non seulement de Jean Van Hamme, mais en fait le héros des débuts de la série avec sa compagne Honesty. Le titre de ce T.9 est d’ailleurs Son Altesse Honesty. « En trois planches, Jean a repris en main le traineau, c’est extraordinaire ». L’histoire va se passer notamment à l’hôtel Métropole à Bruxelles et au Würtenheim (Liechtenstein en version "van hammienne"). Voici ce qu’en dit l’éditeur : « Son docteur avait recommandé à Wayne Shelton de ménager son cœur mais, en période de crise, aucun mercenaire ne peut se permettre de refuser un contrat. Sur le papier, le plan est simple : son amie Honesty se fera passer pour la souveraine d'un grand-duché très convoité, tandis que Wayne assurera la sécurité de l'originale. Mais, bien vite, le baroudeur comprend que quelqu'un a réécrit le script en coulisses et que cette comédie politique risque de virer au drame... Tant pis pour les conseils du médecin ! »

Pour aller plus loin
, je vous invite à visiter son site : denayer.chez.com où vous trouverez notamment des dessins à différents stades et des fonds d’écran. Christian Denayer est annoncé aux festivals d’Illzach en Alsace les 13 et 14 novembre ainsi qu’à Wavre en Belgique les 16 et 17 octobre 2010. En attendant de le recroiser, je lui souhaite à un excellent anniversaire !
________________
Photo Christian Denayer à Reims en 2009 © Manuel F. Picaud / Auracan.com -
propos recueillis par Manuel F. Picaud le 13 novembre 2009 à Reims - Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation préalable © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Wayne Shelton
- T.9 : Son Altesse Honesty - de Christian Denayer et Jean Van Hamme - Dargaud – 5 novembre 2010 - 10,95 € - avec la couverture en version noir & blanc en avant-première © Christian Denayer et Jean Van Hamme / Dargaud

Enregistrer un commentaire