Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 9 septembre 2010

Revue de presse BD septembre 2010 : [dBD] n°46

Après son numéro double de juillet-août 2010, [dBD] fait sa rentrée en compagnie de Spirou et son écureuil Spip. La couverture met en exergue de manière amusante quelques albums phare de cette rentrée. Le numéro fait en effet la part belle aux nouveautés avec de nombreux extraits et bien sûr la fin de la prépublication du T.18 de Bernard Prince par Hermann et Yves H.. Ce nouveau numéro de 128 pages n’est vendu que 8,90 € alors que le précédent coûtait 1,10 € de plus pour la même pagination… Suffit-il dire double pour augmenter le prix ? Ou est-ce un cadeau de la rentrée ?

Tandis que Casemate ne paraît pas ce mois-ci, [dBD] en profite pour remplir son magazine de planches des albums événement de la rentrée comme Arzak de Moebius, le T.4 de Blacksad de Juanjo Guarnido et Juan Diaz Canales, Kraa de Sokal, La Mémoire d’Abraham d’après Marek Halter, Neige Fondation de Didier Convard avec Eric Adam par Didier Poli et Jean-Baptiste Hostache, la Guerre secrète de l’Espace de Régis Hautière et Damien Cuvillier, mais aussi la fin de la trilogie Sept Cavaliers de Jacques Terpant d’après Jean Raspail et le T.9 de la série le Scorpion d’Enrico Marini et Stephen Desberg. Evidemment les auteurs sont interviewés en même temps.

Les autres invités d’honneur sont Yoann et Fabien Vehlmann qui reprennent la suite de la série historique Spirou & Fantasio et s’expliquent sur le défi qu’ils ont tenté de relever. Et bien sûr Hermann dont son album de Bernard Prince est pré publié dans le magazine. Le reste du mensuel retrouve ses rubriques habituelles avec les expositions à venir, la soixantaine de sorties d’août-septembre, le retour sur la biographie d’un auteur (Victor de la Fuente). S’ajoutent les humeurs d’Henri Filippini qui regrette que les médias et les auteurs aspirent trop souvent au 7e art plutôt qu’à valoriser le 9e art et de Patrick Weber qui revient à l’occasion du cinquantenaire de l’indépendance du Congo sur le controversé album Tintin au Congo.


Côté critiques, on en compte 70 dont les préférés des chroniqueurs sont Arzak de Moebius, Back to Perdition de Damien Marie et Damien Vanders (Vents d’Ouest), le T.3 de Jour J de Jean-Pierre Pécau, Duval et Florent Calvez (Delcourt), l’Affaire Dominici de Pascal Bresson et René Follet (Glénat), Naguère les étoiles de Rudy Spiessert et Hervé Bourhis (Delcourt), Notre Mère la Guerre de Kris et Maël (Futuropolis), Omni-Visibilis de Lewis Trondheim et Matthieu Bonhomme (Dupuis), Sarko et ses femmes de Dély et Aurel (Drugstore), le T.3 de Sept Cavaliers de Jacques Terpant d’après Jean Raspail et le T.51 de Spirou & Fantasio de Yoann et Fabien Vehlmann (Dupuis).
Enregistrer un commentaire