Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

dimanche 17 octobre 2010

Album BD : Le Juge sans terre – T2 - de Patrice Buendia, Stéphane Fraioli et Jean-Marc Stalner

Efficacité du juge d’instruction

Tandis qu’il est aujourd’hui question de supprimer les juges d’instructions, voici l’un des rares juges héros de bande dessinée. Le Juge sans terre est une série créée par deux scénaristes Patrice Buendia et Stéphane Fraioli et mise en images par Jean-Marc Stalner. Elle se déroule en 1876 dans les premières années de la IIIe République.

Le personnage principal, ardent républicain, s’est exilé 18 ans pendant le règne de Napoléon III. On le trouve impliqué dans l’étrange assassinat de Lord Rollins dans un club anglais à Londres. Il décide alors de revenir à Villefranche-sur-Saône, sa ville natale où il retrouve Charles et Pierre, deux vieux amis. Le premier, président de la Cour d’Appel le nomme juge et lui confie une première affaire, le meurtre de l’écrivain Richard Sauverin maquillé en suicide. Le second devenu prêtre lui sert de confident.

Très professionnel, Adrien Mugrave – c’est son nom - enquête avec son jeune greffier fraîchement sorti d’études de droit, Antoine de Roguinvillier. La piste les entraîne naturellement vers les fréquentations de la victime, notamment un jeune homosexuel Gustave Cottin-Joubert et d’autres membres du cercle de jeunes intellectuels réunis à l’Auberge des Lumières. Parallèlement, la police anglaise tente d’élucider le crime perpétré. Autant de pistes assez mystérieuses qui ajoutent au suspense de l’ensemble.

Le scénario assez complexe oscille entre deux scènes, Londres et Villefranche-sur-Saône, voire Lyon mais aussi des retours à l’enfance, manière de mieux comprendre le héros, tout en offrant une intéressante chronique de l'époque. Ce deuxième épisode résout de belle manière la première enquête, mais en laisse plusieurs en rade. De quoi militer pour continuer la série dont le T.3 est déjà bien avancé par Jean-Marc Stalner. Son dessin assez « old school » sied à l’ambiance générale du 19e siècle finissant. Les couleurs informatiques un peu trop sombres à l'impression d’Elvire de Cock participent à l’atmosphère lugubre.

Un thriller à suivre
dans la collection Vécu.
_____________
8.1 Bouton                Commandez 100-30
Le Juge sans terre - T.2 : Pages mortelles - de Patrice Buendia et Stéphane Fraioli (scénario), Jean-Marc Stalner (dessin) et Elvire de Cock (couleurs) - Glénat, collection Vécu – 8 septembre 2010 - 9,95 € - en illustration les planches 1 et 4 du T.2

Enregistrer un commentaire