Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 12 octobre 2010

Dessinateur BD : interview de Nicolas Otéro

Né le 1er octobre 1975, le dessinateur lyonnais Nicolas Otéro a réalisé un coup de maître dès sa première série AmeriKKKa. Il s’associe avec Roger Martin, l’expert incontesté du Ku Klux Klan et des groupuscules de l’extrême-droite américaine. Cette série dont l’éditeur a réédité les 6 premiers tomes en deux très belles intégrales va bientôt fêter ses dix ans. Le nouvel album est annoncé pour le 21 octobre 2010. Il n'en fallait pas moins pour interviewer un auteur engagé, plein d’humour, sérieux sans se prendre au sérieux, de s’attarder sur sa série emblématique et tenter de mieux cerner ses autres projets. L'intégralité de l'entretien est diffusé sur Auracan.com. En voici un extrait avec d'autres visuels.

Avec ton prochain T.7 de la série, tu bats un record de longévité d'une série chez Emmanuel Proust !
Je suis un vieux maintenant, chez Proust [rires]. Il a fallu se battre et bosser dur pour enchainer les titres. Je fais beaucoup de terrain car EP reste un petit éditeur avec tout ce que ça peut comporter comme difficultés par rapport aux moyens des Majors. Je suis content que, malgré certains différends entre nous à une période, la série est maintenant installée, avec un public fidèle et Proust se donne les moyens de la faire encore progresser...


Quel sera le pitch de l'épisode très contemporain ?
Le tome 7 est en effet on ne peut plus contemporain. Je ne vais pas trop en dire pour ne pas dévoiler des pans de l'intrigue. On va retrouver Obama. Même quand il n'était que candidat, il a déjà dû faire face à au moins cinq tentatives d'assassinat assez sérieuses. Son élection a rendu fou tous les fachos américains. Tous ces partis extrémistes ont regagné beaucoup d’adhésions. Steve et Angela devront donc enquêter sur ce sujet, de Guantanamo aux plus hauts sommets de l'Etat, pour déjouer ce qui se trame contre le premier président de couleur de l'histoire de ce pays, Roger nous a pondu un scénario diabolique, et de mon côté, après deux ans d'absence pour cause de séries parallèles, je me suis éclaté comme un petit fou !


C'est le début d'un nouveau cycle de trois épisodes ?
La série va en effet comporter 9 tomes. C'est ce que nous avions décidé depuis le début avec Roger, pour ne pas sombrer dans une de ces séries à rallonge qui ne riment plus à rien et ne servent qu'à délester les lecteurs de quelques euros supplémentaires. Dessiner de la cagoule pour dessiner de la cagoule n'aurait plus grand sens. Vous pouvez en effet parler du début d'un troisième cycle, d'autant que les deux premières intégrales sont sorties cette année. Après, nous avons réfléchi à un ultime tome intitulé 1865, date de création du Klan. Il reviendrait sur la genèse du mouvement à la fin de la guerre de Sécession et aurait une pagination plus conséquente puisqu'il faudra que nos deux personnages contemporains, Steve et Angela soient aussi de la partie..., mais nous n'en sommes pas encore là, bien sûr !

Propos recueillis par Manuel F. Picaud en septembre 2010
Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation préalable
AmeriKKKa T7 - extraits planche 21 et 29 © Nicolas Otéro - Roger Martin / Emmanuel Proust
© Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire