Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

jeudi 30 décembre 2010

2010 : année record pour les festivals BD

En cette fin d’année, il est l’heure de faire des bilans. Le rapport de l’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée (ACBD : http://www.acbd.fr) coordonné par Gilles Ratier est particulièrement attendu chaque année sur l’actualité européenne du 9e art en langue française, donc principalement la France, la Belgique et la Suisse. Dans son édition 2010, il comprend un volet spécifique sur les festivals et salons BD. J’ai rédigé ce chapitre. Pour le blog voici une version élargie au Québec et l’Algérie.

Lauréats du Festival de Solliès, l'un des festivals les plus appréciés du circuit.

La visibilité de la bande dessinée s’accroît d’années en années au travers des festivals, fêtes ou salons. Du 1er janvier au 31 décembre 2010, on dénombre 357 festivals, salons ou bourses BD dont 26% ont réalisé leur première ou deuxième édition cette année. Un tiers des rendez-vous dépasse la 10e édition. Le programme bat son plein toute l’année, mais encore plus spécialement de mars à mai et en novembre. Si le Festival International de la Bande Dessinée à Angoulême reste de loin l’événement incontournable du secteur, revendiquant sur 4 jours 215.000 visiteurs et 1.500 auteurs présents, 38 autres festivals ou salons accueillent plus de 50 auteurs BD principalement en France et en Belgique mais aussi en Suisse, au Québec et même en Algérie.

Les festivals dédiés au neuvième art les plus attractifs sont Quai des Bulles à Saint-Malo qui a fêté ses 30 ans en 2010 puis bd BOUM à Blois où se réunit l’ACBD. Suivent dans l’ordre alphabétique – pour leur plateau d’auteurs et la diversité de leur programme des expositions aux conférences : Aix-en-Provence, Alger, Amiens, Aubenas, Audincourt, Brignais, Chambéry, Colomiers, Illzach, Lyon, Solliès, Strasbourg en France, Corminboeuf, Lausanne et Sierre en Suisse, Contern au Luxembourg, Andenne, Arlon, Bruxelles Ganshoren, Saint-Gilles et Wavre en Belgique et Québec au Canada. Les salons ou foires du livre offrent une part grandissante à la BD et au manga spécialement à Brive-la-Gaillarde, Bruxelles, Genève, Limoges, Pacy-sur-Eure ou Paris sans oublier le Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

La majorité des événements sont gratuits (69%) ou à des prix modérés (23% entre 1,00 € et 4,00€) et mettent en avant les dédicaces des auteurs. Hormis les grands salons ou les festivals les plus courus qui dépassent les 7,00€ à la journée hors tarif réduit, les rencontres les plus onéreuses sont dédiées au manga et au comics comme Japan Expo à Villepinte (164.000 visiteurs), les Comicon de Montréal (8.000 visiteurs) ou Paris Manga. Au total sur l’année, près de 10.000 invitations d’auteurs ont été honorées en 2010. De fait, 253 manifestations reçoivent plus de 10 auteurs de BD, pour une moyenne de 31 auteurs par événement. Si plusieurs sites (agendaBD.com, opaleBD.com ou bd75011.blogspot.com) et magazines ([dBD], Casemate ou Zoo) annoncent ces rencontres, il manque encore un outil pour les comparer et les qualifier, notamment les 107 événements invitant plus de 30 auteurs.
_____________
Photos Angoulême, Blois, Alger et Lyon © Manuel F. Picaud à l'exception de la remise de prix de Solliès où je ne me suis pas rendu.

Enregistrer un commentaire