Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

dimanche 5 décembre 2010

Dédicace BD du Week-end : Franckie Alarcon

Le dessinateur et coloriste breton Franckie Alarcon était l'un des invités du Festival International de la Bande Dessinée à Alger en octobre 2010. Nous nous sommes revus à l'occasion et ce moment a été immortalisé par cette dédicace. A Alger, les organisateurs avaient mis en avant son dernier album Au nom de la Bombe édité par Delcourt et écrit par le scénariste et journaliste Albert Drandov. Ils y racontent les expériences nucléaires dans le Sud de l'Algérie réalisées par l'Armée française. Le témoignage est percutant.

Le jeune auteur de 36 ans a publié en 2007 un remarquable et remarqué hommage à Éric Tabarly, un marin de légende aux éditions CPE. Il a aussi illustré un livre sur Le cinéma, des métiers, une passion paru en 2008 dans la collection beaux livres des éditions Milan. Passionné par le dessin depuis son plus jeune âge, influencé par tous les styles de bandes dessinées des classiques franco-belges aux mangas en passant par la nouvelle vague et le comics, Franckie Alarcon a suivi des études d’arts graphiques à Nantes. Il a démarré comme graphiste dans des agences de communication à Paris et à Rennes. Il publie son premier album Lovely Trouble en 2005 chez Glénat sur un scénario de François Maingoval que lui a présenté son ami journaliste et historien de la BD Brieg F. Haslé. Cette histoire d’amour est primée au Salon du Livre de Limoges. Il a participé dans la foulée au collectif Carrément Bruxelles chez Glénat Benelux qui fêtait alors ses 20 ans.

Soucieux de progresser et de ne pas multiplier les projets, Franckie Alarcon choisit avec soin ses sujets et ses collaborations. Merci pour cette très belle dédicace.
_________
photo Franckie Alarcon au FIBDA à Alger en octobre 2010 © Manuel F. Picaud / Auracan.com
Enregistrer un commentaire