Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 21 décembre 2010

Prix Artémisia 2011 : les 11 albums BD nominés

Depuis 2008 est attribué chaque année au mois de janvier le prix Artémisia. Cette récompense souligne l'œuvre d'une femme auteure de bande dessinée. Les 11 nominés ont été annoncés la semaine dernière. Le lauréat sera connu le 9 janvier 2011.

L'animatrice de ce prix et auteure de bande dessinée Chantal Montellier explique les raisons d'un tel prix : "Aujourd’hui en France, si des talents féminins surgissent chaque jour dans le 9e art, ils sont hélas encore trop souvent prisonniers des représentations dominantes, comme on a pu, pendant quatre ans, en faire le constat au sein d’Artémisia. À l’heure où nous sommes, l’imaginaire et les images des femmes semblent toujours être à libérer, toujours à connaître et reconnaître. Nous y travaillons car il nous semble que l’émancipation des femmes passe aussi par la libération de leur imaginaire. Cela ne va certes pas sans risque puisque, comme l’écrivait la trop obscure Marie Bashkirtseff, artiste géniale morte prématurément : “La femme qui s’émancipe ainsi (par la création artistique), surtout si elle est jeune et jolie, devient immédiatement une créature singulière, remarquée, blâmée, toquée, et, par conséquent, encore moins libre qu’en ne choquant pas les usages idiots de la société.” C’est contre ces “usages idiots”, qui ne cessent pourtant de se reproduire, que veut se battre Artémisia, placée sous le double patronage de l’artiste caravagesque Artémisia Gentileschi et de la déesse des femmes, Artémis, qui veille avec arc et flèches sur les zones de passage et, nous l’espérons, sur celle-ci."

Voici la liste des 11 albums parus au cours de l'année 2010 et classés par ordre alphabétique :
  • Cadavre exquis - de Pénélope Bagieu - Gallimard, collection Bayou – 16 avril 2010 – 17,00 € - Découverte sur la toile, Pénélope Bagieu s'intéresse à la vie ennuyeuse de Zoé totalement modifiée grâce à sa rencontre avec un étrange écrivain à succès en panne d’inspiration. Beau succès pour cet album drôle.
  • Cou tordu - de Caroline Sury - L’Association - 24 octobre 2010 - 15,00 € - Caroline Sury explore les méandres de la narratrice souffrant d'un torticolis et évoluant dans le milieu artistique de Marseille. Roman graphique déjanté.
  • Drôles de femmes - de Catherine Meurisse & Julie Birmant – Dargaud – 22 janvier 2010 – 19,00 € - les deux auteurs s'intéressent à ces femmes qui font rire, telles Sylvie Joly, Yolande Moreau ou Anémone et leur font les portraits.
  • Frances – T.2 - de Joanna Hellgren - Cambourakis - Joanna Hellgren – 6 février 2010 – 19,00 € - la suite de la vie dans la Suède conservatrice du début du 20e siècle de la jeune Frances, jeune orpheline suédoise confiée à sa tante lesbienne. Une intéressante chronique sociale.
  • Intérieur - de Gabriella Giandelli - Actes Sud BD –octobre 2010 – 25,00 € C'est la traduction intégrale en français des albums de la milanaise Gabriella Giandelli - une immersion dans un cité HLM italienne sous forme de conte fantastique :où un lapin blanc anthropomorphe révèle l'intimité de ses habitants.
  • Les enfants de l’envie - de Gabrielle Piquet - Casterman, collection Écritures – 21 avril 2010 -14,95 € - un récit émouvant sur la quête d'identité de Basile dont le père serait un ancien soldat américain de la base militaire U.S. de Laon.
  • L’Espion de Staline – d’Isabel Kreitz - Casterman, collection Écritures – 13 janvier 2010 -16,00 € - les dernières années de Richard Sorge, journaliste allemand en poste à Tokyo qui espionne l’ambassade nazie pour le compte des soviétiques sont racontées par une auteure allemande à l'incroyable talent.
  • L’Homme de mes rêves - de Nadja - Cornélius – 10 septembre 2010 – 19,00 € - l'itinéraire d'une jeune femme Kate qui "rêve sa vie et vit ses rêves" peint à la gouache par Nadja. Un parcours sous forme de polar avec de forts accents oniriques.
  • Peindre sur le rivage - de Anneli Furmark - Actes Sud - L’An 2 – 15 septembre 2010 – 23,00 € - le parcours initiatique d'Hélène, une jeune femme en quête d'identité dans une petite ville du Nord de la Suède.
  • Rose d’Elisabethville - de Séraphine et Tilde Barboni – Dupuis, collection Aire libre – 27 août 2010 – 15,50 € - Une étrange chasse au trésor menée par Rose en 1960 au moment de la décolonisation du Congo Belge qui permet aux auteures de brosser un portrait peu glorieux de cette époque.
  • Trop n’est pas assez - d’Ulli Lust - Cà & Là – 20 novembre 2010 – 26,00 € - un road-movie de Vienne à Palerme où Elli et Edi se rendent sans papiers ni argent.
Le jury mixte composé de dix personnes des métiers de l'art, de l'édition et du journalisme, doit récompenser un album "réalisé intégralement par une ou plusieurs femmes", en privilégiant "des auteures en début de carrière." Le résultat sera remis le 9 janvier 2011, date anniversaire de la naissance de Simone de Beauvoir, et remis quelques jours plus tard. La liste permet de mettre en lumière des ouvrages qui méritent le détour et révèle le talent de femmes dans la Bande Dessinée alors qu'elles ne représentent que 12% de la profession selon le rapport annuel de l'Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée coordonné par Gilles Ratier, son secrétaire général ! Un encouragement nécessaire !
Enregistrer un commentaire