Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 25 janvier 2011

Auteur BD : interview de Philippe Bonifay

Le scénariste, comédien et coordonnateur du studio Jotim, Philippe Bonifay ne cesse de se renouveler. A 51 ans, il a déménagé en Guyane où il va donner une nouvelle inflexion à sa carrière. Le Studio Jotim destiné à l’adaptation en bande dessinée du chef d’œuvre de G.-J. Arnaud, La Compagnie des Glaces chez Dargaud s’est arrêté. Il poursuit la saga Zoo avec de nouvelle idées pour relancer l’histoire. Il lance de nouveaux projets qui vont s’échelonner dans les prochains mois. Autant dire que son actualité rendait indispensable de faire un point avec un auteur humaniste au franc parler. Comme toujours vous retrouverez l'intégralité de l'interview sur Auracan.com avec d'autres visuels. A noter que ces visuels sont des exclusivités de ce blog.


ci-dessus : extrait de la planche 21 de Destins - T8 (encrage et couleurs)
ci-dessous : extrait de la planche 5 de Destins - T8 (encrage)
© Frank Giroud, Philippe Bonifay et Loïc Malnati/ Glénat

Vous aviez en fait un autre scénario pour l'épisode de Destins que vous venez de sortir, non ?
L’écriture de ce scénario est une vraie aventure en soi ! J’avais totalement achevé mon synopsis et son découpage planche par planche. Mais quelqu’un est intervenu pour dire qu’on ne pourrait pas publier comme ça. Sur le coup, j’ai un peu râlé mais j’ai dû tout recommencer. A l’origine, l’histoire mettait en scène des drag-queens qui détournaient un bus pour dénoncer la condition des homosexuels aux Etats-Unis. Je me basais sur Stonewall bien sûr mais sur des articles bien plus récents que j’avais lus sur des flics dénoncés et virés du fait de leur homosexualité. J’avais imaginé un flic, hétéro et marié, qui aimait à se défouler en se transformant en drag-queen à New York. Dénoncé, il est viré de la police et se suicide sur la Ve avenue. Dans ce contexte, trois activistes décident de détourner un bus pour dénoncer cette discrimination. Et dans le bus il y a l’héroïne, coincée et mêlée. Comme elle est bénévole dans une ONG, elle s’implique et essaye de négocier. Mais la police intervient et fait un vrai carton, tuant les drag-queens et des passagers. Mais voilà cette idée a été écartée. Je la retravaillerai sans doute autrement.

ci-dessus : extrait de la planche 1 du projet Le Roi des Singes
ci-dessous :
extrait de la planche 7 du projet Le Roi des Singes
© Fabrice Meddour et Philippe Bonifay / Glénat

Vous avez lancé un album sur « le Roi des Singes »…
Je suis un vrai passionné de Tarzan. Enfant, la première BD que j’ai lue était Tarzan ! Super fan, je connaissais tout son vocabulaire [rires]. Fabrice Meddour m’a lancé sur le sujet. Il avait vendue l’idée à l’éditeur Vents d’Ouest qui en était d’accord. L’histoire est totalement originale. Ce ne sera pas une énième adaptation de Tarzan, mais d’un personnages issu plutôt de Les Voyages très extraordinaires de Saturnin Farandoul de A. Robida. Je me demande ce qui fait que l’animal va sortir de cet homme là. Pourquoi cet homme va soudain se mettre nu et plonger dans la Tamise ? Ce sera une histoire en deux tomes. Cela se passera à Londres avec des scènes de flash back sur sa vie passée dans « les jungles » qu'il a visitées. Le travail de Fabrice est somptueux.

Ci-dessus : extrait de Blanche Neige
Ci-dessous croquis de préparation pour Blanche Neige
© Fabrice Meddour et Philippe Bonifay / Glénat


Justement, vous travaillez avec lui sur une nouvelle série concept autour des grands contes ?
Je me suis posé une question simple. Quelle est la vraie histoire qui a déclenché dans la têtes des plus grands conteurs comme les frères Grimm, Charles Perrault, Collodi ou Andersen l’envie d’écrire leurs contes ? L’idée n’est donc pas d’adapter en BD les contes (surtout pas !) mais de raconter avec des personnages réels la vraie histoire sur laquelle ils reposent. Par exemple Andersen récupèrera un livre ancien avec des illustrations à l’aquarelle faites par une adolescente qui va lui inspirer la Petite sirène. Collodi est en lien avec un personnage qui va lui faire penser à Pinocchio. Etc.
_________________
Propos recueillis par Brieg F. Haslé et Manuel F. Picaud
Tous droits réservés. Reproduction interdite sans autorisation préalable
© Brieg F. Haslé - Manuel F. Picaud / Auracan.com

photo de Manuel F. Picaud en compagnie de Philippe Bonifay
à Saint-Malo © Brieg F. Haslé / Auracan.com

Enregistrer un commentaire