Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 3 janvier 2011

Les auteurs BD présentent leurs voeux 2010 : Éric Corbeyran et Laurent-Frédéric Bollée

Comme l'an passé, je ne résiste pas à vous faire profiter des cadeaux que m'adressent les auteurs de bande dessinée dont je fréquente les sites et que je rencontre régulièrement. Ils sont belges, italiens, québécois ou français, ils ont un point commun. Ils œuvrent dans la bande dessinée franco-belge. Voici les cartes de vœux originales de deux scénaristes quadragénaires invités permanents de ce blog : Laurent-Frédéric Bollée et Éric Corbeyran.

Éric Corbeyran tient régulièrement le record de sorties d'albums par an. En 2010, il a publié 20 ouvrages ! Emmanuel Proust a une nouvelle fois réédité - en coffret - le diptyque Une Balle dans la tête mis en images par Jef tandis que les Humanoïdes Associés sortaient le coffret de Le Réseau Bombyce. Éric Corbeyran a participé - également avec Espé - à la saga Destins de Frank Giroud en signant le T.5, Le Fantôme. Il a participé à l’adaptation en BD d’un spectacle populaire d’arts martiaux chez 12 bis ; Le Souffle du vent. Il a aussi poursuivi l’adaptation du jeu Assassin’s Creed avec Defali chez les Deux royaumes. Avec le dessinateur coréen Gwangjo, il a encore publié un récit intimiste bien tourné, Léa ne se souvient pas comment fonctionne l’aspirateur chez Dargaud. L’éditeur vient de publier l’intégrale de la Conjuration d’Opale réalisée avec Hamm et Grun, et annonce un tirage de tête de son album XIII Mystery – le T.2 consacré à Irina et dessiné par Philippe Berthet. Avec Richard Malka il réalise un polar très psychologique Pulsions dont le T.2 est paru chez 12 bis en 2010, en attendant normalement l’épilogue en 2011. Pour compléter le tableau, sont sortis le T.7 de la série Weena chez Delcourt, le T.6 de l’album jeunesse Zélie et Compagnie chez Bayard, le T.3 de Nanami chez Delcourt. Pour 2011, Éric Corbeyran lance au premier trimestre une saga familiale sur le vin intitulée tout simplement Châteaux Bordeaux chez Glénat, une nouvelle série de vampires, Le Diurne chez 12 bis et revient avec Christophe Bec au dessin chez Soleil. Il s’agira en fin janvier de Doppelgänger, le double maléfique. Bien sûr les séries en cours et déjà citées vont se poursuivre. On peut comprendre que sa carte ait le sourire !

Laurent-Frédéric Bollée a publié en 2010 son record d'albums, à savoir 7 ! L'année a en effet été l'aboutissement de plusieurs projets réfléchis ou anciens. Ainsi chez Dargaud se termine ApocalypseMania, une des séries allégoriques et inter-temporelles les plus anciennes parues avec Philippe Aymond et sort enfin avec Siro le diptyque Speedway, une course automobile - domaine dont il est spécialiste - dans le futur. Chez 12 bis, il s'est révélé par l'un des albums de l'année (sélection de l'ACBD) : Un Long Destin de Sang, avec Fabien Bedouel. En revanche mauvaise surprise, Igor Kordey ne dessinera pas la fin - le T.3 - de L'Idole & le Fléau, épisode dont vous pouvez charger le scénario en cliquant sur ce lien. Rageant de voir le dessinateur quitter le navire si près du quai ! Chez Glénat, L'Ultime Chimère, sa série à dessinateurs multiples, tient en revanche ses délais avec les T.5 et T.6 dessinés principalement par Olivier Mangin avant un ultime tome en 2011 dessiné par Griffo. Dans les projets à venir l'auteur confirme pour 2013 le T.6 de XIII Mystery avec Steve Cuzor , mais aussi à partir de 2011 le triptyque Espace Vital avec Fabrice Meddour chez Glénat. Sont encore en préparation pour 2011 le T.2 d'Un long Destin de Sang et le T.7 de L'Ultime Chimère entièrement dessiné par Griffo. Suivra son premier roman graphique sur l'Australie, Bandaiyan avec Philippe Nicloux. Laurent-Frédéric annonce encore six autres projets en attente de concrétisation chez un éditeur et lance un appel pour participer à "un projet collectif ou [..] à une vraie commande, genre Sept... ou Le Casse chez Delcourt, 1800 chez Soleil, Destins chez Glénat..." Retrouvez toute son actualité sur son blog : http://lfbleblog.blogspot.com.

Meilleurs vœux en retour

Manuel F. Picaud et toute la rédaction d'Auracan.com
Enregistrer un commentaire