Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

samedi 26 mars 2011

BD et Cinéma : Chico & Rita de Fernando Trueba et Javier Mariscal

Le 6 juillet 2011 sort un film d'animation, Chico & Rita, de Fernando Trueba et Javier Mariscal, déjà très remarqué par la critique. Les éditions Denoël Graphic publient dès le 6 juin, l'album BD sous forme de roman graphique éponyme de 216 pages. J'ai pu visionner le film en avant-première qui donne envie de poursuivre le voyage avec l'album.

L'histoire racontée en flash-back se déroule au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale dans le milieu du jazz. Elle suit relation à la fois passionnelle et conflictuelle entre deux artistes cubains particulièrement doués. D'une part, Chico Valdes, le meilleur pianiste de jazz de Cuba. D'autre part, Rita La Belle, une chanteuse dont le charme égale la voix mélodieuse. Dès leur rencontre, ils perçoivent un lien fort entre eux, autant professionnel que sentimental. Mais tous deux sont au début de leur carrière et rêvent du succès. Très vite, Rita est repérée et se voit proposer une carrière à New York, puis à Los Angeles. Voyant que son nouvel amant est volage, elle le plaque pour répondre aux sirènes de la gloire. Chico suit de peu ses traces, mais devra très vite quitter New York pour Paris. Alors qu'il allait pouvoir se marier à Las Vegas, il va être trahi et reconduit à Cuba. L'amour est-il vraiment impossible ?

Immédiatement la bande son du film envoûte le spectateur. Cette bande originale sera sans doute le plus difficile à traduire dans la bande dessinée qu'il conviendra de lire avec le CD du film. Les auteurs espagnols Fernando Trueba et Javier Mariscal sont des passionnés de jazz et le rendent bien. Ils font revivre les grands Charlie Parker, Dizzie Gillespie ou Chano Pozo. Et finalement l'album est un hommage à tous les musiciens cubains comme l'explique Trueba. Second constat : les décors à La Havane, New York ou Paris, sont somptueux. Il est vrai que les auteurs ont pu retrouver des photos d'époque. Malgré quelques longueurs que la musique fait oublier, l'animation a du rythme. Les itinéraires en voiture sont exceptionnels. On oublie la forme animée des personnages pour se fondre dans l'histoire. Au-delà de la romance dont on présuppose qu'elle se finit mal, le récit couvre finalement deux périodes à une quarantaine d'années d'intervalle, du Cuba inféodé aux États-Unis au Cuba castriste. Il décrit une vie quotidienne où la réussite est difficile, le racisme prégnant, les mauvais coup fréquents.

Pas étonnant que ce film d'animation ait figuré dans la sélection officielle du Festival de Toronto, soit élu meilleur film d'animation de Goya en 2011 et ait obtenu le Prix Cineuropa au Festival des Arcs 2010. Et comme la même équipe réalise l'album, les ingrédients sont réunis pour un succès éditorial à écouter avec la bande son afro-cubaine !

Voici la bande-annonce en anglais en attendant la version française très prochaine :



et une présentation en français réalisée par le Festival des Arcs 2010 :


____________
Chico & Rita, - roman graphique de 216 pages - de Fernando Trueba et Javier Mariscal , traduit de l'espagnol par Alexandra Carrasco - Denoël Graphic - 6 juin 2011 - 23,00 €
Enregistrer un commentaire