Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

mardi 29 mars 2011

Sélection Albums BD de la semaine du 28 mars au 3 avril 2011

Voici la nouvelle sélection des BD de la semaine et première sélection du printemps. J’ai en effet retenu sept albums dont une intégrale, qui méritent le détour. Les éditeurs sont 12 bis, Dargaud, Drugstore et Dupuis. Ces albums sélectionnés du 30 mars au 1er avril 2011 sont classés dans l’ordre chronologique et alphabétique.



30 mars 2011 : L'ombre aux tableaux et autres histoires – intégrale - de Jean-Claude Denis - Drugstore - 25,00 € Tandis que la Galerie Oblique à Paris propose une exposition de Jean-Claude Denis à l’occasion de la sortie du T.2 de Tous à Matha (Futuropolis), Drugstore a la bonne idée de rééditer en intégrale trois albums parus au début des années 90 chez Albin Michel dans la collection L’Echo des Savanes (dont le catalogue BD a été repris par le groupe Glénat sous le label Drugstore) à savoir L’Ombre aux tableaux (1991), Bonbon Piment (1991) et Le Pélican (1994). Autant d’occasions pour vivre les histoires sensibles et oniriques d’un auteur intimiste hors pair.

31 mars 2011 : Horacio d'Alba - T.1 : La République du point d'honneur - de Jérôme Le Gris et Nicolas Siner - 12 bis - 13,50 € Les éditions 12 bis ont le chic de dénicher des pépites. Cet album en est une. Jérôme Le Gris signe son premier scénario de BD au moment où sort sur les écrans son premier long métrage Requiem pour une tueuse. Diplômé de l’école Pivaut à Nantes, Nicolas Siner, 26 ans, dessine sa première BD après avoir démarré dans l’illustration. Et pourtant ces novices signent un premier album totalement inclassable mais très réussi. L’histoire se passe dans le Nord de l’Italie au 16e siècle dans une cité imaginaire qui a trouvé un système original pour garantir la paix. Plutôt que de recourir à la guerre, les conflits se résolvent par des duels. Horacio d’Alba est un duelliste hors catégorie. Au point qu’il n’a pas hésité à tuer son ex-femme lors d’un duel où l’adversaire n’est connu qu’au moment de tirer... Et son fils lui en veut et n’aura de cesse de vouloir faire abandonner cette pratique qui possède aussi ses inconvénients… Epique et politique, cette histoire est aussi une réflexion sur l’humanité et sa manière de vivre ensemble. Le dessin flamboyant de Nicolas Siner et le récit très bien écrit de Jérôme Le Gris convaincront un large public.

31 mars 2011 : Ils étaient dix - T.3 - d'Eric Stalner - 12 bis - 13,00 € Paris 1820 est la suite de Octobre 1812 et Novgora. Cette série débute lors de la campagne de Russie de Napoléon. L’auteur Eric Stalner a été choqué par le bilan catastrophique de la déroute de l’empereur Napoléon 1er et a imaginé une histoire dans ce contexte. Au départ, ils étaient dix à fuir Moscou en flamme. Mais très vite le sort s’acharne. Un homme survit après des années en captivité au service de paysans russes, Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée. Son désir de vengeance contre Morlaix de Guérigny responsable de son sort l’a maintenu en vie malgré les conditions effroyables. Huit ans plus tard, il revient à Paris. L’heure de se venger à sonner. Dans le nouveau royaume de louis XVIII, il va croiser un groupe d’anciens grognards reconvertis dans le vol… et le plus célèbre des policiers, Vidocq, le chef de la sûreté... C’est l’une des séries les plus fortes d’Eric Stalner où il fait souffrir ses personnages. Son héros est en train de reprendre le dessus. Mais fin feuilletoniste, l’auteur ouvre de nouvelles pistes, de nouveaux personnages particulièrement riches et intéressants. Son dessin réaliste « encrayonné » est toujours aussi élégant et sensible avec un coup de chapeau pour ses décors et ses reconstitutions historiques de Paris. Du très bel ouvrage !






1er avril 2011 : Alter Ego - Camille - de Denis Lapière et Pierre-Paul Renders, Mathieu Reynès et Benjamin Benéteau - Dupuis - 11,95 €
1er avril 2011 : Alter Ego - Fouad - de Denis Lapière et Pierre-Paul Renders, Mathieu Reynès et Benjamin Benéteau - Dupuis - 11,95 € Alter Ego est une série événement concocté par Dupuis.
Il s’agit d’une série à auteurs multiples comme Destins de Frank Giroud ou Empire USA de Stephen Desberg. Inspiré du concept de certaines séries de télévision américaines, ce projet démarré en 2007 combine toutes les évolutions récentes pour un travail collectif semblable à un studio virtuel composé de Belges, Italien, Espagnol et Français. Plusieurs scénaristes élaborent l’intrigue en l’occurrence Pierre-Paul Renders sous l’œil attentif de Denis Lapière. Le dessin est segmenté entre 5 dessinateurs (Mathieu Reynès, Benjamin Benéteau, Luca Erbetta, Efa, Emil Zuga),– deux pour les personnages, trois pour les décors, une coloriste (Albertine Ralenti) et une maquettiste pour la couverture et les logos. La charte des personnage est signé par Mathieu Reynès. Cette équipe propose un style cohérent plutôt semi-réaliste et assez grand public. Une originalité supplémentaire : les six premiers albums qui sortent d’avril à août par deux, peuvent se lire dans n’importe quel sens, soit 720 combinaisons possible. Seul le T.7, annoncé pour 2012, conclura ce premier cycle qui en appellera au moins un autre en cas de succès. Cette série est un thriller « entre complot international, découverte scientifique et lutte pour la liberté » qui aborde le thème des âmes sœurs mais aussi l’évolution de notre société. Chaque album qui se déroule aux quatre coins de la planète donne un nouveau point de vue d’un héros différent et donne une clé de l’énigme. J’aurai assurément l’occasion d’y revenir. Mais voici déjà la bande-annonce. Il est possible d’explorer l’univers sur le blog du studio Alter Ego et se passionner pour la série sur un site qui lui est consacré avec un jeu à l’appui.




1er avril 2011 : Chambre obscure - T.2 - de Cyril Bonin - Dargaud - 13,95 € C’est déjà le second volet de cette enquête concoctée par Cyril Bonin. Le premier album avait été salué largement par la critique. Avec un dessin d’une très belle et élégante exécution, Cyril Bonin nous plonge dans un univers petit bourgeois du début du XXe siècle. Cette comédie policière dans la filiation de Maurice Leblanc, le créateur du gentleman cambrioleur Arsène Lupin, cherche à comprendre qui a volé les tableaux de la famille Dambroise en région parisienne. L’inspecteur mène l’enquête. On va comprendre le titre Chambre Obscure… Un ton léger, bien écrit ; un style sûr ; des couleurs radieuses. Assurément, Cyril Bonin aura bien concrétisé ce premier essai comme auteur complet !



1er avril 2011 : Lady S. - T 7 : Une seconde d’éternité - de Philippe Aymond et Jean Van Hamme - Dupuis - 11,95 € - Jean Van Hamme aurait voulu ne conserver que deux héros Largo Winch et Lady S. après avoir arrêté Thorgal et XIII. Certes il a repris Wayne Shelton depuis. Mais son héroïne a du potentiel et il continue de nous la faire découvrir dans le cadre d’histoire d’espionnage aux quatre coins de la planète. Lady S. tente d’échapper à son passé, en vain. Sa nouvelle mission consistera à se faire passer pour Liouba Dobrovna, une tueuse de la mafia russe. L’ancienne voleuse doit apporter des diamants à l'un des parrains de la mafia corse… Une mission très risquée pour un album explosif comme le suggère la couverture…

Les albums sont toujours annoncés sous réserve. Retrouvez sur la colonne de gauche les prochaines sorties qui sont mises à jour très régulièrement car les dates de sortie évoluent malheureusement souvent. Cette rubrique est normalement publiée chaque début de semaine pour vous permettre de préparer la semaine ! Vous pouvez aussi vous procurer directement les albums en suivant les liens ci-dessous.
6.2.1 NOUVEAUTES                                            LIVRES 2.6 Livres                       120x60                      - 2
Enregistrer un commentaire