Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 7 mars 2011

Sélection Albums BD de la semaine du 7 au 13 mars 2011 (1/3)

Voici la première partie de la sélection des BD de la semaine. J’ai en effet retenu 19 albums dont trois tirages de tête, deux intégrales, une biographie illustrée et deux rééditions qui méritent le détour. Trois billets successifs présenteront ce choix d’ici mercredi. Les éditeurs sont Bamboo, Casterman, Dargaud, Dupuis, Emmanuel Proust, Futuropolis, Glénat, Le Lombard. Ces albums sélectionnés du 9 au 11 mars 2011 sont classés dans l’ordre chronologique et alphabétique. Voici la première liste de 6 albums correspondant au 9 mars 2011.

Au Temps de Botchan - T.1 réédition en format à l’européenne - de Jirô Taniguchi - Casterman, collection : Univers d'auteurs – 9 mars 2011- 16,00 €. Cette série en cinq tomes et 1500 pages avait été publiée initialement en langue française et en format manga aux éditions du Seuil. Casterman, l’éditeur historique de Taniguchi l’a convaincu de rééditer cette œuvre en format européen dans la collection Ecritures dont ce sera la série éditée la plus longue. Botchan qui signifie jeune homme de bonne famille ou jeune maître est l’œuvre la plus célèbre du poète et écrivain japonais Natsume Soseki. Il a écrit ce roman à partir de 1905 à son retour de trois années passées à étudier à Londres. Il avait 38 ans. Les auteurs reconstituent par petites touches son parcours au début du 20e siècle au lendemain de la guerre russo-japonaise dans un Japon entré dans l’ère industrielle Meiji. Servi par le trait élégant de Taniguchi cette fresque méritait un nouvel éclairage. La série complète sera publiée d’ici la fin 2012.
City Guide - Prague - de Guillaume Sorel et Christine Coste - Casterman/Lonely Planet - 9 mars 2011- 15,00 € La ville de Prague est l’une des villes européennes les plus visitées. Il est vrai que la capitale de la jeune République tchèque est une véritable ville musée particulièrement bien rénovée depuis la chute du mur. La collection des City Guides éditée conjointement par Casterman et Lonely planet dans deux formats, l’un pour le rayon BD, l’autre pour le rayon guides touristiques se devait de s’intéresser à cette ville à 1h30 d’avion de Paris ou Bruxelles. Le principe est toujours le même : des illustrations personnelles par un artiste de bande dessinée, cette fois Guillaume Sorel, des propositions d’itinéraires par un journaliste, ici Christine Coste. Si ces derniers sont en effet incontournables, ils sont présentés avec une très jolie plume et peuvent se lire avant ou après un séjour. Les dessins sont plus originaux et reflètent tout le mystère de cette ville dans une ambiance tourmentée d’un polar. Cette collection confirme son charme.
Cœur brûlé - intégrale 1 petit format - de Patrick Cothias (scénario) et Michel Méral et Jean-Paul Déthorey (dessin) - Glénat, collection les Intégrales - 9 mars 2011- 15,00 € Cette série est l’un des premiers spin-off d’une autre série de bande dessinée, à savoir les Sept Vies de l´Épervier dessiné par André Juillard. Créée en 1991, elle comporte sept tomes qui sont réédités en deux intégrales de petit format par Glénat. Les trois premiers épisodes sont dessinés par l’excellent Jean-Paul Déthorey auquel succède à son décès Michel Méral. Ils racontent les péripéties de Germain Grandpin à l’époque d’Henri IV. Il part aux Amériques pourchasser le chevalier Condor (Gabriel de Troïl), qui a tué sans le savoir sa propre fille Ariane en duel. Par amour et esprit de vengeance, Germain le traque dans les contrées de la Nouvelle-France. Il y a peu Glénat publiait déjà dans la même collection l’intégrale en trois tomes d’une autre série du cycle des Sept vies de l’épervier, à savoir Masquerouge.


Innocents coupables - T.1 : la Fuite - de Laurent Galandon et Anlor Tran - Bamboo, collection Grand Angle - 9 mars 2011- 13,50 € Laurent Galandon, l’un des piliers de la collection Grand Angle chez Bamboo, a fait évoluer le positionnement de l’éditeur vers des BD vers « des histoires au cœur de la grande histoire » selon les propos du directeur éditorial Hervé Richez dans une interview pour Auracan.com. Après Gémelos où l’auteur s’intéressait aux jeunes sud-américains victimes de l’odieux trafic d’organes, Laurent Galandon nous fait découvrir un bagne d’enfants à l’aube de la Première Guerre mondiale. Si ce n’est sa composition, faite uniquement de jeunes délinquants, déportés pour des broutilles, le fonctionnement rappelle les bagnes et les prisons des adultes avec les clans, les dures règles et l’unique pensée de tout pensionnaire : l’évasion ! Bienvenue aux Marronniers, une colonie pénitentiaire agricole installée au cœur de la campagne française. Adrien Pointet, Miguel Agostino, Honoré Bonnot et Jean Marguin en sont les nouveaux hôtes que la société bourgeoise ne veut plus voir dans ses villes. Avec ses bouilles particulières aux grands yeux expressif, la dessinatrice Anlor, venue du dessin animé, donne immédiatement une attachante personnalité à cet album dont elle signe aussi les couleurs très réussies. Cette fraîcheur tranche avec le fond sombre présenté sans pathos excessif par un scénariste bien inspiré. On en vient à vouloir bien comprendre comment et si les quatre nouveaux bagnards vont s’en sortir et réussir leurs projets en partie inattendus. Une vraie pépite.


Le Cahier à fleurs - T.2 : Dernière mesure - de Laurent Galandon (scénario), Viviane Nicaise (dessin) et Jérôme Maffre (couleurs) - Bamboo, collection Grand Angle - 9 mars 2011 - 13,50 € Laurent Galandon a été commissaire d’une exposition sur les génocides « Surtout n’en oubliez aucun » au Centre du Patrimoine Arménien à Valence. Après L'Envolée sauvage - son premier grand succès - sur la shoah, il s’est attelé à un autre exercice de mémoire : le génocide arménien dont Hitler se demandait qui s’en souvenait encore et que les Turcs n’ont jamais reconnu. Pour ne pas oublier, Laurent Galandon raconte le destin d’une famille et en particulier un frère Dikran et une sœur Mayranouche, tous deux arméniens qui traversèrent les événements. Longtemps après un morceau de musique va faire rejaillir leur histoire et remettre en cause les certitudes du violoniste Hasmet Erdem. Véritable bande dessinée mélodramatique, Le Cahier à fleurs est un diptyque à la force d’évocation irrésistible tout en nuances et en subtilité. Dans une palette de couleurs sobre, Viviane Nicaise donne vie à ce drame avec finesse et expressivité. L’album complète parfaitement le T.4 Anahide de la série Les Fleury-Nadal dérivée du Décalogue de Frank Giroud.
Les Boucliers de Mars - T.1 : Casus Belli - de Gilles Chaillet et Christian Gine - Glénat, collection Grafica - 9 mars 2011- 13,50 € C’est l’aboutissement d’un projet élaboré par l’un des plus grands connaisseurs et passionnés de la ville de Rome, Gilles Chaillet. Il a d’ailleurs un autre projet à auteurs multiples en 10 épisodes sur la ville éternelle à paraître également chez Glénat. Depuis qu’il souffre d’une maladie invalidante à sa main, il a été obligé de confier le dessin à d’autres. Pour Les Boucliers de Mars, il a convaincu son ami Christian Gine de s’atteler à une BD historique. Voici comment, pour Auracan.com, il nous présentait le sujet de cette trilogie dès 2007 : « Sous le Haut Empire, j’ai développé un western avec des personnages transposés dans les mentalités de l’époque et dans l’orient romain, le “Far East romain“ qui, quelque part, peut ressembler au far-west américain avec ses fortins isolés, la zone frontière. Le rôle des Indiens étant tenu par les Parthes, celui des tuniques bleues par les légions romaines ! J’ai rajouté derrière une trame un peu politique avec des morts suspectes. Au départ un préfet qui vient de l’armée du Danube est transféré sur les lignes orientales pour mettre un peu d’ordre parce qu’on redoute une agitation du côté des Parthes ; pour montrer les contrastes, il y a quelques scènes, notamment dans le 2ème épisode, qui se passent à Rome où on vit dans le luxe et le raffinement. Le personnage principal, Charax, s’y trouve mal à son aise ! » Assurément, les amateurs d’histoires sur l’Antiquité et de BD d’aventures vont adorer cette nouvelle série courte. L’album est en prépublication – dans une mise en couleurs beaucoup trop foncée – dans les trois premiers numéros de L’immanquable. Christian Gine s’en sort fort bien.
Les albums sont toujours annoncés sous réserve. Retrouvez sur la colonne de gauche les prochaines sorties qui sont mises à jour très régulièrement car les dates de sortie évoluent malheureusement souvent. Cette rubrique est normalement publiée chaque début de semaine pour vous permettre de préparer la semaine ! Vous pouvez aussi vous procurer directement les albums en suivant les liens ci-dessous.
6.2.1 NOUVEAUTES                                        LIVRES 2.6 Livres                   120x60                      - 2
Enregistrer un commentaire