Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 25 avril 2011

Sélection Albums BD de la semaine du 25 avril au 1er mai 2011 (1/2)

Voici la première partie de la sélection des BD de la semaine. J’ai en effet retenu à nouveau 12 albums qui méritent le détour. Un second billet présentera la suite de ce choix d’ici demain. Les éditeurs sont 12 bis, Casterman, Dargaud, Emmanuel Proust et Soleil. Ces albums sélectionnés du 25 avril au 1er mai 2011 sont classés dans l’ordre chronologique et alphabétique. Voici la première liste de 6 albums correspondant au 27 avril 2011. Mes favoris du jour sont Haarman (Casterman) et Alamo (Soleil). Ma déception est le nouvel épisode de Lefranc.

Alamo - T.1 : En Première ligne - de Dobbs dobbs.over-blog.com (scénario), Fabio Pezzi et Darko Perovic (dessin) et Simon Quemener (couleurs) – Soleil, collection 1800 - 27 avril 2011 – 13,50 € Le western revient à la mode. Dans l’histoire des Etats-Unis, Fort Alamo, une défaite cuisante pour les insurgés texans contre l’armée mexicaine en surnombre est devenu un mythe. Mais si tout le monde connaît cet événement qui a largement inspiré le cinéma, quelle en est la véritable histoire ? Dobbs propose de revenir sur les 12 jours de 1836 pendant lesquels le lieutenant-colonel William Travis, Jim Bowie et Davy Crockett et les quelques 200 hommes ont résisté jusqu’à leur mort contre l’armée de 1.500 hommes du Général mexicain Santa-Anna. L’histoire est racontée au travers du prisme de l’unique survivant, l’Ardennais Louis Moses Rose, ancien grognard de la Grande Armée. Tout commence un mois plus tard par la Bataille de San Jacinto où l’Armée texane commandée par le général Sam Houston, pleine de rage et de vengeance, massacre l’ennemi mexicain et capture son général, étape qui conduit à l’indépendance du Texas qui sera rattaché aux Etats-Unis d’Amérique. Prévu en deux épisodes, ce passage historique est raconté d’une manière originale et pleine de suspense quant au rôle exact du Français. Il est mis en images avec un style réaliste particulièrement réussi par Fabio Pezzi et Darko Perovic et mis en couleurs sans effet superflu par Simon Quemener. Autant le dire, c’est un très bel album !



Haarman, le boucher de Hanovre – roman graphique - d'Isabel Kreitz et Peer Meter - Casterman, collection Ecritures – 27 avril 2011 - 14,00 € Après l’Espion de Staline, Casterman propose de publier un deuxième roman graphique dessiné par l’artiste allemande Isabel Kreitz. Voici comment elle présentait l’an passé ce nouvel album au cours de son interview pour Auracan.com : « Mon prochain projet est nouveau car je travaille avec le scénariste Peer Meter sur Fritz Haarman, un tueur en série dans l’entre deux guerres à Hanovre. Cette histoire devrait montrer la déliquescence d’une époque, l’Allemagne exsangue après le Traité de Versailles, les prémisses du nazisme. Ce meurtrier était homosexuel, indicateur de police et longtemps protégé malgré ses crimes. » Vous ne resterez pas indemne de cette histoire guère imaginable et pourtant intégralement vraie et racontée avec précision par Peer Meter auteur de l’Empoisonneuse chez Actes Sud sur la dernière exécution publique en 1831. Au dessin, Isabel Kreitz montre tout son talent avec son réalisme saisissant en noir et blanc très travaillé avec des décors d’une grande précision et des portraits très expressifs. Tout commence par la découverte de cadavres dépecés dans un bras d’eau d’Hanovre… La chronique complète est à suivre.

Pour la vie - roman graphique - de Jacky Goupil (scénariste) et Claudio Stassi stassiclaudio.blogspot.com (dessin) - Casterman, collection Ecritures - 27 avril 2011 - 14,00 €. C’est un fait divers qui a donné l’idée de ce roman graphique. Edith et Fernand étaient mariés depuis 50 ans. Ils venaient d’entrer dans une belle et paisible maison de retraite, Les Coquelicots du côté de Saint-Rambert-en-Bugey dans l’Ain. Quelques jours après la fête de leurs noces d’or, ils se jettent main dans la main contre un train régional. Depuis leur rencontre foudroyante, ils ne pouvaient pas imaginer ne pas disparaître ensemble. Les auteurs Jacky Goupil et Claudio Stassi racontent leur parcours sur des chansons d’Edith Piaf et, au travers eux, les grands événements de la cinquième République. Leur récit d’une très belle histoire d’amour est fait de scènes de flash back très bien amenées et d’un approfondissement psychologique des personnages. Le thème original – il y a bien peu de BD sur les personnes âgées mis à part récemment Le Télescope de Jean Van Hamme et – est traité sur le plan graphique par un dessin noir et blanc assez fin malgré des imperfections. A noter un appendice revenant sur quelques moments clés et historiques évoqués dans l’album.



Du Plomb pour les garces - T.1 - de Valérie Mangin www.mangin.tv et Loïc Malnati loicmalnati.blogspot.com et Benoît Picard - Soleil - 27 avril 2011 - 14,90 € Loïc Malnati est un dessinateur réaliste italien dans le vent qui a fondé l’an passé un petit studio Alm Icon avec notamment Benoît Picard présent sur cet album. Outre Wounded dans la collection Grand Angle de Bamboo avec un T.2 à paraître cet été et un roman graphique Congo-Océan à paraître en 2012 chez Glénat, c’est le second projet qu’il réalise avec Valérie Mangin qui l’a rencontré sur le projet Destins et qui a écrit la trilogie Abymes dont il signe le T.2 à paraître en fin d’année chez Dupuis dans la collection Aire libre. Ce nouveau diptyque est un polar où les personnages principaux sont des femmes, à commencer par le pulpeuse inspectrice Angela. Elle est confrontée à une enquête difficile d’enlèvement d’enfant chez un star de Hollywood. L’ambiance se veut dans l’esprit de Tarantino ou Frank Miller. On y brocarde joyeusement le monde des pop stars en particulier les deux protagonistes qui ressemblent étrangement à Britney Spears et Madonna, mais encore la presse people et une secte. Les planches que j’ai pu lire m’ont séduit par le rythme soutenu, le ton volontairement caricatural et le dessin soigné. Assurément une lecture plaisir qui comme souvent avec Valérie Mangin est à relire sur plusieurs niveaux ! Le T.2 avec la couverture ci-contre est prévue en septembre 2011.



Lefranc - T.22 : Les Enfants du Bunker - de Michel Jacquemart et Alain Maury - Casterman, collection Jacques Martin - 27 avril 2011 - 10,40 € - Alors que la série fêtera ses soixante ans en 2012, un nouveau dessinateur vient rejoindre la grande équipe du studio Martin. Après son créateur, suivi de Bob de Moor, Gilles Chaillet, Christophe Simon, Francis Carin, Régric, André Taymans, Alain Maury vient s’essayer à l’univers des années 50 et le fameux style de l’école de Bruxelles. Venant des studios Peyo, le dessinateur appliqué a l’habitude des chartes et contraintes graphiques et s’en sort plutôt bien. Mais il faut dire que l’album est davantage un album de scoutisme sur Jean Le Gall alias Jeanjean, le jeune compagnon de Guy Lefranc qu’une nouvelle aventure sur le reporter. Le jeune garçon est d’ailleurs rajouté en écusson sur la couverture à côté du héros de la série. On pensera donc davantage à La Patrouille des Castors dont Dupuis publie une intégrale actuellement. L’album est a priori l’ultime signé par Michel Jacquemart qui aurait bien poursuivi avec une dizaine de scénarios dont il a écrit des synopsis très détaillés. Est-ce par dépit qu’il a construit un épisode aussi décevant ? L’idée d’approfondir le personnage secondaire et le scoutisme tout comme le fait d’inscrire la série dans l’histoire des années 50 et notamment ici la Guerre d’Algérie ont du sens. Pourtant, les références aux épisodes précédents, l’hommage à Jacques Martin qui joue le rôle du père de Lefranc et le dessin soigné de Maury ne suffisent pas à crédibiliser l’intrigue où interviennent des fantômes et où Lefranc, accidenté à deux reprises, manque cruellement. Et les dialogues longs et souvent faux ou décalés n’arrangent pas le plaisir de la lecture. Quel dommage car manifestement Alain Maury n’a pas ménagé ses efforts et mériterait une autre chance.

Reportages de Lefranc - T.4 : Le Mur de l'Atlantique - d'Olivier Weinberg - Casterman, collection Jacques Martin - 27 avril 2011 - 12,90 € Il existait déjà une extension de la série Lefranc créée par Jacques Martin. Ce furent les Voyages de Lefranc comme se poursuivent les Voyages d’Alix ou de Jhen. Après le triptyque sur l’aviation, cette collection se poursuit sous un nouveau titre Les Reportages de Lefranc, ce qui est finalement assez logique pour un reporter. Au moment où sort le T.22 de Lefranc, intitulé Les Enfants du bunker, l’éditeur Caserman propose d’approfondir le système de défense construit par l’occupant nazi pendant la Seconde Guerre mondiale. Moins fragile que la fameuse ligne Maginot qui a été contournée, le Mur de l’Atlantique n’a tout de même pas empêché le débarquement en 1944 qui sera le thème du prochain opus. Cet ouvrage didactique illustré revient sur les prémisses de cette défense, son chantier, les différents bunkers qui la composent, la vie quotidienne sur le Mur de l’Atlantique, les uniformes et évidemment le débarquement. La réalisation est signée par un jeune dessinateur, Olivier Weinberg, autre entrant dans l’univers Martin qui rêve de dessiner son Lefranc et qui a fait ses premières armes dans le dessin animé. Les couleurs sont d’Emmanuel Bonnet et les textes du journaliste Olivier Pierson sans oublier l’apport de l’historien Alain Chazette spécialiste des bunkers. Une exposition autour de cet album a lieu du 6 au 29 mai à Oupeye en Belgique.

Les albums sont toujours annoncés sous réserve.
Retrouvez sur la colonne de gauche les prochaines sorties qui sont mises à jour très régulièrement car les dates de sortie évoluent malheureusement souvent. Cette rubrique est normalement publiée chaque début de semaine pour vous permettre de préparer la semaine ! Vous pouvez aussi vous procurer directement les albums en suivant les liens ci-dessous.
6.2.1 NOUVEAUTES                                               LIVRES 2.6 Livres                          120x60                      - 2
Enregistrer un commentaire