Rechercher dans ce blog

Fil d'actualité Twitter

lundi 9 mai 2011

Sélection Albums BD de la semaine du 9 au 15 mai 2011 (1/2)

Voici la nouvelle sélection des BD de la semaine. J’ai en effet retenu 11 nouveaux albums qui méritent le détour. Les éditeurs sont Bamboo, Casterman, le label Kstr, Delcourt, Emmanuel Proust, Glénat et le label Treize étrange. Ces albums sélectionnés du 9 au 15 mai 2011 sont classés dans l’ordre chronologique et alphabétique. Voici la première liste de 5 albums correspondant au 11 mai 2011. Dans cette sélection figure un superbe manga en format à l’européenne.

Hollywood 1910 - récit complet - de Stefan Astier stefanastier.canalblog.com et Laurent Astier astiercomix.blogspot.com - Treize étrange - 11 mai 2011 - 15,00 €. L’an passé, les éditions Bamboo, l’école Emile Cohl et le Festival BD de Lyon organisait un concours de BD sur le thème des frères Lumière. Ces dernières années, le cinéma est à la mode et notamment ses premières heures. On retrouve ce thème chez Grand Angle avec Hollywood boulevard de Jérôme Félix et Ingrid Liman, chez Dupuis avec Mister Hollywood de Gihef et Eric Lenaerts ou chez Glénat avec Hollywood de Jack Manini et Marc Malès, mais encore chez Casterman avec l’épisode Le Châtiment de Lefranc par André Taymans , Erwin Dreze et Patrick Delperdange. Stefan et Laurent Astier suivent l’un des pionniers du cinéma hollywoodien, David Wark Griffith, « frénétique réalisateur de cinéma ». Ils tournent leur album au travers des yeux d’une fillette qui découvre cet univers alors qu’une équipe de tournage débarque dans la propriété luxueuse de son père, le marquis Paul de Longpré. Ils distillent de nombreuses anecdotes vraies sur l’histoire du cinéma dans un album rythmé, au ton léger et enjoué.


Je ne suis pas un Homme - T.1 : il y a eu trop de honte dans ma vie - de Usamaru Furuya - Casterman - 11 mai 2011 - 18,00 € Ce manga est repris dans le format de la collection Casterman / Rivages / Noir, dans un sens européen. Ce diptyque raconte l’histoire personnelle d’un très beau jeune homme Yôzô Ôba. A 17 ans, il avait tout pour réussir. Son père, riche industriel, lui paye ses études, finance un bel appartement et lui donne un confortable budget. Pourtant cela ne suffit pas à son bonheur. Au lycée, il n’existe qu’en jouant au bouffon. Et puis tout bascule. Au point qu’il va sombrer dans les bas fonds, connaître la faim et la précarité, participer à un groupe terroriste, tenter de se suicider avec une jeune femme dépressive. Une seule chose semble ne jamais le quitter une irrésistible capacité de séduction… Ce premier récit en sept chapitres est raconté avec brio par Usamaru Furuya. Il transcrit l’autobiographie du jeune japonais qu’il explique avoir trouvé sur le Web. Avec un découpage moderne, un dessin d’une belle finesse et une écriture subtile, il plonge le lecteur dans les méandres du passage à l’âge adulte pour un garçon qui s’interroge finalement sur le sens de la vie. Cet album est librement adapté du roman La Déchéance d’un homme d’Osamu Dazai, déjà porté au grand écran en 2010. La suite est déjà annoncée pour septembre 2011. Une très belle surprise.

L'Étrange cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde – T.1 - d’après R. L. Stevenson par: Josep Busquet Mendoza (scénario), Pere Mejan Aznar (dessin) et Sanvi (couleurs) – Delcourt, collection Ex-libris – 11 mai 2011 – 10,50 €. Delcourt n’a pas abandonné sa collection d’adaptation en BD de grands classiques de la littérature. La collection ex-libris propose cette adaptation de la nouvelle de Stevenson sur l’exemple le plus connu de dédoublement de la personnalité et de la lutte entre le bien et le mal. Lorenzo Mattotti avait déjà traité de ce sujet en 2002 chez Casterman de même que Guido Crepax chez Albin Michel en 1998 et quelques autres. A Londres au XIXe siècle, un notaire, Gabriel John Utterson, enquête sur le lien étrange entre Edward Hyde et le docteur Henry Jekyll. Ce dernier obsédé par sa double personnalité trouve un remède pour séparer son bon côté de son mauvais. Mais celui-ci l’emporte finalement et le transforme en ce monstrueux Monsieur Hyde. Pas facile de succéder à Mattotti sur un tel sujet mais le style du dessinateur Pere Mejan Aznar fonctionne bien.

L'Œil des Dobermans T.1 - de Patrick Cothias, Patrice Ordas et Beb Zanat - Bamboo, collection Grand Angle - 11 mai 2011 - 13,50 € C’est également une adaptation, une auto-adaptation de leur roman paru l’an passé chez le même éditeur. Patrick Cothias et Patrice Ordas multiplient en effet des romans sur fond historique depuis la Première Guerre mondiale (Ambulance 13) ou la Révolution russe (Nous, Anastasia R.) à bientôt les débuts du régime nazi (Hindenbourg, les Cendres du ciel). Avec L’Œil des Dobermans, ils abordent à leur tour le côté ésotérique des nazis et leur quête de moyen de justifier la supériorité de la race aryenne. Cela commence par un fait authentique. Adolf Hitler a été sauvé de la mort dans une attaque au gaz par un soldat allemand juif. L’archéologue Arno Icks aurait bien aimé ne pas avoir sauvé le caporal. Après avoir accédé au pouvoir, celui-ci le convoque pour l’obliger à travailler pour la Société pour la Recherche et Enseignement sur l'Héritage Ancestral scientifique, l'Ahnenerbe et à rechercher au fin fond de l'Himalaya la preuve de la supériorité des aryens ! A défaut des amis et des proches juifs seraient tués. Le sujet a déjà été largement abordé notamment dans les collections Soleil. Mais cette histoire, à la manière d’Indiana Jones, est dessiné avec une belle classe par Beb Zanat qui se surpasse par rapport à son premier diptyque Kim chez le même éditeur. Une lecture plaisante sans prétention.



L'Ordre du Chaos - T.1 : Jérôme Bosch - de Sophie Ricaume et Damien Perez (scénario) et Geto (dessin et couleurs) - Delcourt, collection Machination - 11 mai 2011 - 13,95 € Depuis l’Histoire secrète, l’un des plus grands succès de l’éditeur, Delcourt aime revisiter l’Histoire. Voilà comment il présente ce récit sur plusieurs périodes historiques : « D'après une vision d'Eusébius, la fin du monde dépendra de la faute d'un seul homme qui, porté par des siècles de jeu politique, sera parvenu à régner en maître absolu. Dérégler l'apocalypse annoncée, tel sera dorénavant le but d'Eusébius et celui de l'Ordre du Chaos, une secte qu'il a créée, et dont la mission sera de veiller à l'équilibre du monde en influant sur six hommes de pouvoir… » La mise en images par Geto qui avait d’ailleurs déjà participé à la saga l’Histoire secrète est d’un réalisme convainquant.

Les albums sont toujours annoncés sous réserve.
Retrouvez sur la colonne de gauche les prochaines sorties qui sont mises à jour très régulièrement car les dates de sortie évoluent malheureusement souvent. Cette rubrique est normalement publiée chaque début de semaine pour vous permettre de préparer la semaine ! Vous pouvez aussi vous procurer directement les albums en suivant les liens ci-dessous.
6.2.1 NOUVEAUTES                                               LIVRES 2.6 Livres                          120x60                      - 2

Enregistrer un commentaire